undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 une version très fidèle au livre, 30 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Emma (DVD)
Nous replongeons dans les tribulations d'une jeune femme, Emma Woodhouse, issue de la haute société provinciale anglaise du début XIXème, qui s'évertue à jouer les marieuses pour son entourage. S'étant prise d'affection pour une jeune fille sans fortune Harriet Smith, Emma s'acharne à vouloir la marier au dessus de sa condition malgré l'inclinaison que cette jeune femme ressent pour un brave intendant qui lui a demandé sa main. C'est sans compter la désapprobation affectueuse de Mr Knightley, l'ami de toujours, et le manque de discernement d'Emma, qui va découvrir que les tourments du coeur ne peuvent pas tous être contrôlés...

Voici une adaptation plaisante du roman éponyme de Jane Austen, dotée d'une mise en scène relativement austère, probablement due au format téléfilm du métrage.
Pas de superflu, des dialogues enlevés et une interprétation solide offrent au téléspectateur un divertissement de qualité.

Je déplore toutefois un petit manque de fantaisie qui faisait tout le sel de la version avec Gwyneth Paltrow, et une fois encore, le choix capillaire douteux de l'acteur pour incarner l'amoureux de l'héroïne, le posé et bienveillant Mr Knightley. Pourtant, Mark Strong est un bon acteur, qui colle bien au personnage imaginé par Jane Austen mais je n'adhère pas à sa transformation physique.
Kate Beckinsale nous présente une Emma vaniteuse, assez brusque mais qui se fond bien dans le rôle. Étonnamment, elle ne nous la rend pas très sympathique, et permet de faire ressortir l'égoïsme de l'héroïne qui sous des dehors généreux et compatissants manque cruellement d'empathie pour le désir d'autrui.

J'ai apprécié ce métrage bien qu'ayant préféré "l'Emma l'entremetteuse" de 1997.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 30 août 12 20:42:20 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 30 août 12 20:42:45 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
"Je déplore toutefois (...) le choix capillaire douteux de l'acteur" : ah, ah toi aussi tu fais une fixation sur les chevelures masculines d'époque !
Je ne pense pas que cette version me plairait beaucoup. Manifestement elle a séduit les lecteurs qui voyait en G.K une figure paternelle (je ne pense vraiment pas que J.A ait choisi de faire vivre un tel stéréotype moderne, d'ailleurs 16 ans de différence d'âge est un peu juste pour l'époque, où les hommes se mariaient souvent un peu tard, plus tard que les jeunes filles, une telle différence d'âge était monnaie courante, je pense) et qui n'aiment pas Emma. Moi je l'ai toujours apprécié, sans doute parce que je comprends très bien son comportement, le genre de fautes que j'aurais bien pu commettre, en extrapolant un peu !
"une Emma vaniteuse, assez brusque" ne me tente pas du tout. Elle est irréfléchie, autoritaire, mais affectueuse, d'humeur égale et très loyale. Ses défauts sont véniels à mes yeux.

En réponse à un message antérieur du 30 août 12 23:38:18 GMT+02:00
Aaaaah tu vois, moi aussi j'aime bien Emma, malgré ses gros défauts !
Et c'est justement ce qui m'a légèrement déplu dans l'interprétation de Kate Beckinsale, jeune au moment du tournage et après avoir campé l'héroïne de Beaucoup de bruit pour rien (comme quoi, on y revient toujours). Je pense qu'elle en avait fait une étude peu approfondie pour nous livrer une Emma presque antipathique.

Oui, j'avoue, je suis très attachée au look des personnages, quand ils ne sont pas mis à leur avantage, ça me pique l'oeil !
Amusant car sur l'ensemble des adaptations de JA que j'ai vues, j'ai presque toujours trouvé un élément capillaire déplaisant selon mes critères (donc très subjectif), quand ce n'était pas carrément un désaccord flagrant sur l'actrice/acteur interprétant un personnage central.

Toutefois, c'est dommage de te priver par crainte d'être déçue, c'est un téléfilm de qualité !

En réponse à un message antérieur du 31 août 12 18:12:18 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Je me demande comment ils font ce choix de coiffure... c'est parfois si peu seyant ! Dans ce téléfilm dont nous parlons, l'acteur qui campe G.K fait carrément peur ! Et Emma a l'air méchante. Non, si les personnages principaux me rebutent, je ne peux pas regarder, cela piétine mes impressions du livre que j'adore !

En réponse à un message antérieur du 31 août 12 18:47:50 GMT+02:00
Physiquement, c'est vrai que l'acteur est loin d'un beau gosse comme pouvait l'être Jeremy-soupir-Northam dans Emma l'entremetteuse, mais il a justement un certain charme pas désagréable, en dehors de l'éternelle extravagance capillaire imposée par la BBC...

Quant à Kate Beckinsale, je confirme que l'impression que te laisse la jaquette du DVD est flagrante dans le film.
Voire même sur l'ensemble de sa filmographie.
J'aime le physique avantageux de la femme, moins le jeu de l'actrice, peut être n'est-il pas si éloigné de sa personnalité.
Toujours est-il que quel que soit le film dans lequel je l'ai vu (à part le Shakespeare), elle ne se dépare jamais vraiment d'un petit air supérieur qui finalement porte préjudice à son interprétation.

En réponse à un message antérieur du 31 août 12 20:05:44 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 31 août 12 20:06:31 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Et de toute façon, G.K, contrairement à Darcy, n'est pas sensé être d'un physique particulièrement spectaculaire. Il est régulièrement pointé comme un parfait gentilhomme, ce qui sous-entend un ensemble de manières, postures, conversation, intelligence sociale, tact, etc, qui n'a aucun rapport avec les avantages physiques. Tiens comme dans le P§P avec Kiera K. : le cousin de Darcy, que l'on rencontre fugacement lors de la visite de Lizzie à Charlotte (et M. Collins, ouuuuhhh le sééééduisant M. Collins !!) : il est moche, c'est clair, mais plein de charme car c'est un parfait gentilhomme, charmant et chaleureux.
Dire que ces valeurs se sont perdues est la périphrase (j'allais mettre "litote" wiki m'a remis les pendules à l'heure) du siècle, hélas...

Tiens t'ai-je jamais dit que dans la candeur de mes 17 ans j'avais présenté P§P au bac anglais ? Mon prof m'avait fait sélectionner plusieurs passages et l'examinateur - sans doute trop content d'échapper à la sempiternelle liste de textes habituels - m'a fait commentée la déclaration de M. Collins à Lizzie. Ah, c'était le bon temps...

En réponse à un message antérieur du 31 août 12 20:15:45 GMT+02:00
Tu avais le droit de choisir le texte à présenter ? Ah mais c'était en anglais ! Notre épreuve était à l'écrit (bac A2 lettres/langues), je ne me souviens de rien concernant mon bac, en dehors du fait que l'après-midi, j'ai dû retourner en catastrophe chez moi.
J'avais oublié de prendre ma convocation...

En réponse à un message antérieur du 31 août 12 20:33:57 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 31 août 12 20:34:59 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Horreur... c'est bien un truc que j'aurais pu faire !!
J'ai passé un bac D et mon prof d'anglais m'avait dit que je pouvais rajouter une oeuvre avec textes sélectionnés (à l'oral en effet). J'avais été en Angleterre à Noël et une jeune anglaise m'avait conseillée cette lecture, complètement inappropriée vu mon niveau d'anglais ! Je n'ai pas compris grand chose à ma première lecture, mais je l'ai lu 3 fois et qqs mois plus tard j'étais au point.
Quand je pense que j'aurais pu passer à côté de Jane Austen toute ma vie, mon sang se glace...
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation