Cliquez ici Cliquez ici NYNY18 Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici B075S63QSH Jeux Vidéo

Commentaire client

1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 14 octobre 2010
Le retour de Tak...Comme dans Désolation, le quartier où vit le petit groupe se retrouve coupé du monde. C'est une fausse suite à "Desolation". On retrouve les mêmes noms de personnages, certains sont ressemblant, surtout Johnny Marinville, par contre David Carver se fait dégommer d'entrée. Tout était calme dans ce quartier américain aux pelouses toujours rases et parfaites, avant que Les régulateurs ne s'invitent. Quand ils arrivent, c'est souvent très crade, très violent. Il y a des passages géniaux dans ce bouquin, notamment quand le quartier se transforme en décor de western mal défini, comme dessiné par un gosse. En parallèle des tentatives de survie des gens du quartier, on suit l'histoire de Seth Garin, jeune autiste qui est habité par Tak, et de sa tante qui cherche un moyen de tuer l'intru. Seth et Tak se gavent de western et de glace toute la journée, leur esprit résonnant sur la réalité du quartier qui les entoure. Ils se livrent un duel mental, Seth se créant des tunnels dans son propre esprit pour échapper au contrôle total de Tak, esprit primitif du fond de la Terre. Tout semble perdu à un certain moment, mais Seth est un esprit aussi fort que son corps est fragile (ça fait un peu penser aux enfants dans Akira). Là où j'ai ressenti une déception, c'est dans le style que je trouve assez pâteux, de nombreuses longueurs, qui d'habitude ne me gênent pas chez Stephen King, mais là...On a l'impression que le livre a été écrit d'une traite. Ensuite, les descriptions du pouvoir de Tak sont très floues, comme si notre King lui-même ne savait pas trop où il voulait en venir, à force de vouloir broder, il ne "termine" pas vraiment son personnage. Du coup, les enchaînements ne sont pas dynamiques, alors que le sujet imposerait une certaine brutalité pour coller à l'atmosphère, et là c'est l'ennui...Pas un mauvais livre, mais sûrement pas un de ses meilleurs. Il nous réserve de très bons moments, j'aurai juste préférer un style plus direct, un peu comme dans Running Man, qui par son épaisseur moindre donnait un rythme haletant du début à la fin, sans longueur, ni temps mort, ni hésitation. Allez c'est pas grave, comment lui en vouloir, quand Les régulateurs arrosent le quartier, il va loin...
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.