Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

le 31 mars 2013
On pourrait recommander de multiples interprétations des 4 saisons de Vivaldi: celle de Fabio Biondi et son Europa Galante, celle de Trevor Pinnock chez Deutsche Grammophon ou encore la sublime version de l'Akademie für Alte Musik Berlin chez Harmonia Mundi. Cependant, vous feriez fausse route en pensant trouver en Max Richter un interprète de plus qui viendrait s'ajouter à la longue liste de ceux qui se sont essayés aux célèbres concertos du maître vénitien.
En effet, Richter, davantage connu pour son travail sur les musiques de film, a ici recomposé l'œuvre. La démarche peut paraître bien ambitieuse mais c'est finalement avec modestie que l'allemand envisage sa recréation. Comme l'indique la pochette du disque, il a ainsi épluché les partitions, trié, retiré, ajouté du matériel sonore à partir de l'œuvre originale. Il en résulte alors un savoureux mélange d'esthétiques baroque et post-moderne. Comme si Philip Glass avait été baroque ou comme si Vivaldi était un compositeur minimaliste américain. Des musiciens berlinois jouent donc des parties réelles réarrangées par Richter, tandis que ce dernier dessine de jolies nappes électroniques de son laptop. Ses choix sont d'ailleurs plutôt judicieux et pertinents. On ne ressent aucune lassitude puisque les refrains les plus connus sont passés à la trappe. Pour exemple, dans le premier mouvement du printemps, il choisit de développer le passage pendant lequel les violons imitent les oiseaux plutôt que le joyeux refrain que vous êtes sans doute en train de vous chantonner. On sent alors dans la plupart des mouvements une atmosphère assez mélancolique qui tend à effacer les contrastes entre les saisons. Le ciel de Richter, bien que toujours un peu grisâtre, s'ouvre à une écriture beaucoup plus riche qu'elle n'y paraît.
Le disque s'adresse donc davantage à ceux qui voudront trouver un nouvel éclairage des quatre saisons qu'à ceux qui penseront y trouver une nouvelle interprétation. L'œuvre n'est pas centrale mais constitue un point de départ pour le travail de Richter, comme une source d'inspiration qui finalement introduit un beau mélange dans les saisons. L'hiver est omniprésent dans les tristes et froides ambiances répétitives tandis que les cordes des musiciens berlinois nous bercent de leur douce chaleur. Vraiment, y'a plus de saisons ma pauvre dame et c'est peut-être pas plus mal...
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.