undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose
Commentaire client

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De savoureuses histoires, celles d'un perfectionniste..., 3 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mémoires d'un perfectionniste (Broché)
L'autobiographie du grand joueur de rugby anglais (440 pages), traduite en français par Olivier VILLEPREUX, ex-journaliste du journal "L'Equipe", nous fait découvrir au fil des pages le difficile et prestigieux parcours de la vie de Jonathan Jonny WILKINSON, rugbyman hors normes mais maladivement perfectionniste en tout, et ce, depuis son enfance. Car "Wilko", comme on le surnomme affectueusement, est un grand demi d'ouverture à la fois anxieux, travailleur insatiable et méthodique, jusqu'à être maniaque du détail et donc, forcément méticuleux dans son approche globale du rugby professionnel : " Je crois que tout ce que je fais doit avoir une portée au-delà de l'action présente", dit-il. D'une grande simplicité, il se met pendant chaque match volontiers au service du collectif et dispose de facultés exceptionnelles d'anticipation du jeu comparables à celles du Néo-Zélandais Dan CARTER, autre grand N°10 du rugby mondial.

Mais cependant, derrière la superbe image qu'il renvoie avec sa sympathique "gueule d'ange" et son talent rubystique incontestable, Jonny se révèle être un sportif perfectionniste allant jusqu'à l'angoisse et à la dépression. Aussi, nous livre t-il sans détours, avec franchise et courage, que depuis l'âge de sept ans où il débuta au rugby, il se bat contre une tenace obsession, celle d'être toujours le meilleur sur le terrain. Pour ce faire, "Wilko" se fixera en permanence des objectifs difficiles à atteindre et s'emploiera à tout faire pour parvenir à les réaliser. Tout au long de sa biographie, on retrouve chez lui cette quête constante d'absolu perfectionnisme qui lui vaudra de réaliser nombre de ses objectifs et de conquérir des titres élogieux, à force d'abnégation et dans le respect de tous.

Dans son livre, on note qu'en dehors des terrains de sport, "Sir Wilko" développe aussi une autre obsession, celle d'être reconnu par des fans, dérangé, interrompu dans sa vie quotidienne et le rugbyman expérimenté qu'il est devenu a beau avoir mûri avec le temps, il reste cet être solitaire, fragile et réservé qui déteste en somme toute situation qui ne demeure pas sous son contrôle.

Il nous livre aussi les récits de ses matches qui ont jalonné sa carrière avec son club anglais de Newcastle, avec l'équipe d'Angleterre, avec celle des Lions et plus tard, en France, avec le R.C. Toulon. Tous se superposent aux nombreuses anecdotes et, dans le cas de matches perdus, son obsession de culpabilité rejaillit régulièrement du personnage tourmenté qu'il reste depuis son enfance. Il démontre constamment qu'il est dur au mal, car Jonny sait toujours encaisser les coups (ceux de ses adversaires, de la presse anglaise, de supporters intransigeants,...) et qu'il sait se relever des blessures à répétition, dont certaines seront très graves et le tiendront parfois durablement, loin des terrains de jeu. Mais au-delà de ses douleurs physiques endurées, la dépression finira par lui prendre le dessus et il saura une fois de plus y faire face : "Mes valeurs étaient trop dogmatiques", écrit-il. "Sir Wilkinson" optera alors, un peu tardivement, pour un changement radical d'état d'esprit : " J'essaie d'être plus en empathie avec autrui, de moins juger, d'être plus compréhensif, et je commence à regarder les choses pour ce qu'elles sont". Certains passages pourront parfois paraître redondants, notamment lorsqu'il évoque certains faits d'après match généralement répétitifs.

Ainsi avec le temps, ce champion tourmenté, tant admiré dans le monde depuis 2003, et particulièrement en France, a appris à être moins intraitable avec lui-même et ses partenaires et a fini par mieux s'accepter et dire : "Je comprends mieux que je ne suis pas parfait et je m'y fais très bien désormais".

Sa venue au soleil de Toulon l'a aidé peu à peu à sa reconstruction, et chacun y a trouvé son compte, lui comme le club. Grâce à un environnement bienveillant, il esr parvenu à se remotiver sportivement en chassant les doutes qui étaient les siens après tant de déconvenues sur son avenir Outre-Manche. Jonny Wilkinson a trouvé sur la rade de Toulon tant de compréhension, d'attention, d'admiration, d'amitié, de stabilité et de respect. Bref, un peu tout ce qu'il ne parvenait plus à trouver tout à fait chez lui, en Angleterre : le partage et l'estime. Ce personnage exceptionnel, qui a mis un point d'honneur à parler notre langue, est un individu, certes complexe car à la fois obsessionnel, très attachant, talentueux et bouleversant de sincérité, je garde pour lui le plus grand des respects et, dès à présent, nous fans de rugby, nous pouvons mesurer le vide qu'il a laissé maintenant qu'il a décidé d'arrêter sa carrière de joueur. Un match du RCToulonnais à MAILLOL ou en province, sans "Wilko" n'est plus et ne sera jamais plus tout à fait la même chose " Un seul être vous manque...". Découvrez son livre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 31 mai 13 10:47:37 GMT+02:00
BAGRATION dit:
L'Arme Fatale...Le Silver Bullet, "Ice Blood" Man...Hallucinant...
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

"Rubens"
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 1.254