Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici TopNYP Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

On ne donnait pas cher de Genesis après le départ de Peter Gabriel. Pourtant le groupe se remit très bien de ce départ (il se remit beaucoup moins de celui de Steven Hackett trois ans plus tard mais c'est une autre histoire) et nous offrit avec ce disque un Genesis en pleine forme et évidemment moins torturé que dans "The Lamb".
Phil Collins assure donc les vocaux avec un bonheur décomplexé même si sa voix n'a pas les sublimes brisures de l'Ange Gabriel. Mais si Collins le chanteur nous ravi, Collins le batteur commence à tomber dans le pompeux et le surchargé, sa partie de batterie dans "The Squonk" est un petit manuel du batteur amateur, on cogne fort, on frappe en mesure sur les cymbales, quelques roulements toms bass mais sans aucune finesse...
Par contre Rutherford est toujours aussi efficace sans en faire trop et Hackett est toujours aussi merveilleux, que se soit à l'acoustique "Entangled" ou dans les sublimes chorus aériens dont il a le secret.
Mais le maître à bord c'est Anthony Banks, il est le principal compositeur du disque on se souviendra que TOUS les grands morceaux de Genesis portent sa "patte", de "Watcher of The Sky" à "Firth of Firfth".
On ne s'étonnera donc pas que les deux plus beaux morceaux de cet album soient son oeuvre, l'étonnant "Trick of the Tail" et son air de comptine et le très beau "Mad Man Moon" et ses ambiances clair obscur. Banks qui déploie ici toute sa panoplie de synthés, les fameux ARP aux sonorités chaudes et explosives, et tout son talent mais avec une classe qui prouve son ouverture musicale et son refus de toute virtuosité gratuite.
On s'aperçoit avec ce disque et le suivant que Banks était le grand architecte musical du Genesis des 70's, moins en avant que Gabriel, Collins ou même Hackett mais diablement essentiel.
Pour le reste, cet album nous montre un Genesis plus compact, moins lyrique et aventureux que par le passé mais tout aussi efficace, que se soit sur le mélancolique "Ripples" ou sur le trépidant "RObbery Assault and Battery".
On se régalera donc de ce disque agréable et réjouissant, au son très actuel, aux mélodies enjôleuses et à l'ambiance so british.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.


Détails sur le produit

4,4 sur 5 étoiles
38
4,4 sur 5 étoiles
10,91 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime