undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un nouvel opus dévastateur !!, 5 mai 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Exhibit B : The Human Condition (CD)
C'est en 1982 qu'Exodus, groupe américain de Thrash Metal de la Bay Area (Californie), s'est formé, avec aux commandes Gary Holt (guitare), Tom Hunting (batterie) et Kirk Hammet (guitare, qui quitta le groupe en 1983 pour rejoindre Metallica). Paul Baloff (chant) et Jeff Andrews (basse) complétèrent le groupe qui enregistra une démo en 1982 ("1982 Demo"). En 1985 sortit Bonded by Blood, un album fondamental du genre, que tout fan se doit de posséder (il a d'ailleurs été réenregistré en 2008, avec le line-up actuel, sous le nom de Let There Be Blood). Si on compte la nouvelle mouture de cet album culte, la dernière cuvée d'Exodus, "Exhibit B : The Human Condition", est le dixième album studio du groupe. Je dois bien reconnaître que, même si j'appréciais Exodus, je n'en était pas fan. Mais en 2007, la sortie du monstrueux The Atrocity Exhibition - Exhibit A a fortement changé la donne, m'amenant à (re)découvrir le groupe en acquérant plusieurs albums !

Sur "Exhibit B: The Human Condition", le line-up est le même que sur le précédent (Gary Holt et Lee Altus aux guitares, Paul Gibson à la basse, Tom Hunting à la batterie et Rob Dukes au chant) et s'avère d'une efficacité à toute épreuve ! Exodus en est à son troisième chanteur. Après Paul Baloff (RIP) et Steve Souza, c'est Rob Dukes qui officie donc à ce poste (depuis 2005 et l'album Shovel Headed Kill Machine). Je le trouve franchement excellent et en parfaite adéquation avec la musique du groupe.

Venons-en maintenant à la teneur de ce nouvel opus, qui fera plaisir aux fans du précédent : il est dans la lignée, avec de nombreux titres longs, puissants, agressifs, heavy, aux tempi souvent enlevés. C'est un album conceptuel qui traite de la condition, de la nature humaine. Concernant la production, une nouvelle fois signée Andy Sneap (Arch Enemy, Kreator, Megadeth...), elle est énorme et amplifie l'efficacité de la musique proposée par Exodus.

L'album s'ouvre sur le génial "The Ballad Of Leonard And Charles" et, après une intro acoustico/orchestrale sombre, la machine se met en marche. Intense, pourvu de fantastiques soli (ces éléments caractérisants d'ailleurs l'ensemble de l'album), ce titre annonce que le rouleau compresseur Exodus est lancé et que rien ne l'arrêtera...et ce durant près de 75 minutes ! On pourrait considérer que c'est trop long, que certains titres devraient être plus concis (seuls trois sont sous les cinq minutes, les autres dépassant souvent largement cette durée et "The Sun Is My Destroyer" culminant au-delà des neuf minutes). Mais pour ma part, j'apprécie que le groupe prenne son temps pour développer les compositions, d'autant que, sincèrement, on ne s'ennuie pas une seconde ! Exodus excelle dans les passages rapides, naturellement très présents sur l'album, mais c'est également le cas lorsqu'il ralentit le tempo, écrasant alors tout sur son passage, les aspects heavy de sa musique étant ainsi transcendés ("Nanking", "Democide"). Je citerai également le mélodique et particulièrement accrocheur "Downfall", qui constitue à mes yeux l'un des meilleurs titres de l'album.

L'écoute intégrale de "Exhibit B: The Human Condition" n'est pas forcément évidente, on en sort épuisé, cet album étant d'une intensité ravageuse. Je le trouve d'ailleurs plus violent que The Atrocity Exhibition - Exhibit A, que j'avoue préférer. Mais je suis toutefois pleinement convaincu par le Thrash furieux déployé par Exodus sur cet impressionnant album, magistralement interprété et produit, que je vous le recommande !

Tracklist :

01 - The Ballad Of Leonard And Charles
02 - Beyond The Pale
03 - Hammer And Life
04 - Class Dismissed (A Hate Primer)
05 - Downfall
06 - March Of The Sycophants
07 - Nanking
08 - Burn, Hollywood, Burn
09 - Democide
10 - The Sun Is My Destroyer
11 - A Perpetual State Of Indifference
12 - Good Riddance

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 14 de cette discussion.
Message initial: 5 mai 10 13:24:38 GMT+02:00
orion dit:
Salut Phil.
Exodus, grand nom du Thrash des années 80 (mon préféré reste "fabulous disaster - 1988).
A écouter, bien sûr!
@+

En réponse à un message antérieur du 6 mai 10 08:29:36 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 6 mai 10 08:31:28 GMT+02:00
J'avais entendu parler d'eux quand ils ont commencé, il y a donc ... longtemps. Mais j'ai jamais rien écouté il me semble...
Ballad of Leonard & Charles, c'est pas sur deux célèbres serial killers (Leonar Lake et Charles Ng) ?
Burn Hollywood Burn, c'est une reprise du morceau de Public Enemy ?
VU

Publié le 6 mai 10 12:11:16 GMT+02:00
LD dit:
Salut fifi.
Un VU plus ou moins visible en passant, pour signifier que j'ai toujours autant de plaisir à lire tes chroniques.
Amitiés,
LD

Publié le 7 mai 10 00:38:30 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 19 avr. 11 23:42:53 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 7 mai 10 09:13:11 GMT+02:00
Hervé J dit:
VU. A+

Publié le 7 mai 10 20:15:04 GMT+02:00
BAGRATION dit:
VU+++++

Publié le 7 mai 10 23:57:14 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 21 juin 10 16:12:04 GMT+02:00]

Publié le 8 mai 10 08:29:00 GMT+02:00
fifi59 dit:
Bonjour à tous, merci d'être passés !
J-pb, "Burn..." n'est pas une reprise. Concernant "The Ballad...", c'est exact, ce titre parle de ces deux serial killers ! Cet album traite de l'être humain, de son comportement, de sa violence. Il y a de quoi dire !
Amitiés.

En réponse à un message antérieur du 9 mai 10 13:46:52 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 9 mai 10 13:47:17 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 9 mai 10 23:15:09 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 20 oct. 11 16:55:25 GMT+02:00]
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

fifi59
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   

Classement des meilleurs critiques: 1.895