Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 15 novembre 2011
Éric Packer, un requin de la finance, va nous faire vivre une traversée post-moderne de New York dans son immense limousine blanche (et blindée) au sol recouvert de marbre de carrare, au plafond fresqué, confortablement meublée avec toutes les commodités inhérentes (toilettes, bar, etc), tapissée d'écrans d'ordinateur qui lui permettent de suivre l'évolution de ses investissements, il reçoit ses collaborateurs là, son médecin, il ne perd pas une minute, il a des gardes-du-corps, une menace de mort plane sur sa tête (un ancien employé licencié veut l'abattre afin de retrouver sa dignité), il est marié à une richissime héritière qui se dit poètesse "Elle était riche, il était riche ; elle était héritière, il s'était fait tout seul ; elle était cultivée, il était brutal ; elle était fragile, il était fort ; elle était douée, il était brillant ; elle était belle." p70, il sort parfois pour manger ou baiser, il va chez son coiffeur... c'est foisonnant, d'un style ébouriffant, on va être bloqué dans une manifestation qui trouvera son acmé dans une immolation revendicatrice de l'un de ses participants au moyen du feu, arrêté par une gigantesque techno-parade (on est en 2000) et par un enterrement haut-en-couleur d'un musicien syncrétiste adulé... (trois longues scènes complétements déjantées, apocalyptiques et totalement délirantes) Éric est mégalomane "Sa mort ne serait pas sa fin. La fin du monde, si" p12, imbu de lui-même, égoïste, injuste, inique, impitoyable, forcément solitaire, touchant en fin de compte, il roule dans son palais comme une divinité désincarnée, il doute (d'ailleurs tout au long de cette virée il va s'évertuer à se ruiner en spéculant sur le cours du yen), il philosophe (à propos des courbes de la bourse sur ses écrans "Oui, l'effet sur lui était sexuel, cunnilingual plus précisément, et il rejeta la tête en arrière en ouvrant sa bouche au ciel et à la pluie." p101, il est aventureux et sans craintes véritables... Et tout se terminera par la confrontation entre Éric et celui qui veut l'éliminer. C'est inclassable, presque surréaliste, une vraie tornade... je me suis laissé emmener.
16 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

3,0 sur 5 étoiles
10
5,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime