Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CDV Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_STT17 cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 30 janvier 2009
Lundi 23 Septembre, 11h30.

J'ouvre soigneusement la pochette de mon précieux nouvel opus de Municipal Waste, ouvre le boîtier et m'empare du CD. Mon beau CD, brillant, mirroitant et sentant bon le neuf est très vite introduit dans ma chaîne qui n'a absolument aucune idée de ce qui va se passer, et moi non plus. J'appuie sans même y penser sur play, puis je monte le volume afin de profiter un minimum de l'experience malgré mon matériel hifi de basse qualité. Je me trompais lourdement, Municipal Waste n'est en effet pas un groupe pour qui une production nickelle est synonyme de satisfaction, c'est l'inverse. Le sentiment de son d'autoradio transcende l'aspect thrash de l'oeuvre. C'est parti.

Introduction ... premier contact avec les musiciens qui retiennent leur sauvagerie pour l'instant, mais bientot, c'est Tony qui prends le micro pour s'égosiller en chantant sur des thèmes variés ayant souvent en commun une violence extrême n'ayant d'équivalent que le jeu dément de ses acolytes, déments aussi, armés de leurs instruments qu'il prennent plaisir à massacrer, laissant de côté la santé de leurs membres affaiblis par une telle puissance destructrice, voire démente. Tony, lui, continue de chanter, sa voix continue de véhiculer hargne, haine et puissance, tandis qu'on se demande comment ses cordes vocales tiennent le coup alors qu'il entame une ôde à John Carpenter et sa chose. J'augmente encore le volume. La batterie devient encore plus pesante, mes oreilles n'en peuvent plus mais mon cerveau en redemande, mon corps à succombé à cette incroyable poussée d'adrénaline et en est devenu dépendant : je dois écouter le CD d'une seule traite où sombrer à jamais dans un monde musical peuplé uniquement de Simon & Garfunkel : le défi est de taille et j'augmente suicidairement une dernière fois le volume. Des bribes de paroles me parviennent aux oreilles à travers le jeu du guitariste épileptique... Ca parle de glace ... et de Cliff Burton ! Mon héros !

La simple mention de son nom fait revivre la puissance du thrash dans mes veines ! Il n'en fallait pas moins pour me redonner une dernière bouffée d'énergie salvatrice qui me suffira, je l'éspère, à tenir jusqu'a la fin de l'album sans avoir l'envie d'éteindre la chaîne voire pire, de baisser le volume (oui, sacrilège !) Ma chambre est dans un chaos sans nom, sans doute dû à la puissance des décibels ou à mon incompétence à ne pas me croire en plein milieu du pit. Oui. Sans doute. Prise de conscience tardive ... cet album possède quelques solos, bon en avant par rapport au premier opus, mais du reste ... Les paroles parlent à présent de requin tueur, de membres arrachés et de sang. Ryan Waste apparait à présent comme mon nouvel héros au fur et à mesure qu'il enchaîne les riffs à faire trembler un immeuble, tout en gardant cette rigueur quasi martiale ... de la folie maîtrisée en somme. Quelques minutes s'écoulent encore et la musique s'ârrete sur un déluge de riffs et de massacre de fûts, aussi vite qu'elle à commencée.

Un nouveau voyage musical commence, cette date est à marquer du signe du Crossover. Municipal Waste à ravivé la flamme allumée à l'origine par D.R.I. et entretenue depuis par quelques irréductibles fans. J'ai vécu une vie a l'exterieur de celle ci, une vie faite de requins tueurs, de massacres routiers et de mutants radioactifs. J'ai l'impression qu'Hazardous Mutation a duré une éternité, mes oreilles endolories et mon mobilier en ruines confirment la folie destructrice qui vient d'avoir lieu. Je regarde ma montre ....

LUNDI 23 SEPTEMBRE, 11h56 ...
4 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

3,9 sur 5 étoiles
2
35,52 €+ 3,66 € expédition