Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 6 juin 2012
Reprocher à un roman d'être artificiel est sans doute paradoxal.
C'est pourtant ce qui m'est venu à l'esprit durant la lecture de ce livre de Jonathan Coe.

L'histoire est relativement linéaire et facile à suivre.
Nous sommes en Angleterre. Rosamond vient de mourir et sa nièce, Gil, découvre dans les affaires de la vieille dame, une série d'enregistrements destinés à une personne dont on ignore à peu près tout.

On découvre rapidement que la vieille dame s'adresse en fait à une femme appelée Imogen, qu'elle a perdu de vue et à qui elle veut raconter l'histoire de sa famille, au travers d'un commentaire d'une vingtaine de photos.

Il s'agit donc d'une courte saga sur une cinquantaine d'années et 3 générations.

Ce livre m'a laissé relativement insatisfait, sans doute pour des questions de forme et de fond.

L'idée d'évoquer des vies, d'expliquer un parcours et une histoire familiale au travers d'un commentaire de photos, est pourtant plutôt originale, mais à mon sens, tourne assez vite au procédé et finit par lasser.

Dans ces conditions, et à quelques exceptions près, je n'ai éprouvé qu'assez peu d'empathie avec les personnages.

L'histoire elle même manque de consistance. Le sillon du drame n'est pas suffisamment creusé et du coup, les évènements surviennent sans provoquer de réelle surprise ou au bout d'une attente insupportable.

Je ne sais pas si c'est le fruit de l'habitude de récits plus alambiqués et offrant davantage de retournements de situations, mais j'ai trouvé qu'ici, l'histoire se déroulait d'une manière trop sage, relativement prévisible et presque ennuyeuse.

J'avais hâte d'en finir en espérant une révélation extraordinaire ou une fin spectaculaire pouvant rehausser a posteriori l'intérêt de toute l'histoire : ce n'est pas le cas et j'ai donc refermé le livre, un peu déçu.

Ce n'est pas un mauvais livre pour autant, loin de là et on se laisse malgré tout, entraîner facilement. Sans être flamboyant, le style est agréable.
Dommage que l'ensemble ressemble au lac Chambon évoqué au cours d'un passage du récit : une surface plane et aux stricts reflets.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.