Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_STT17 cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaire client

le 22 août 2006
Fan de la première heure je me réjouis de découvrir les nouvelles expérimentations du trio anglais tous les 3-4 ans.Chaque album nous réserve son lot de surprises avec des titres qu'on adore et d'autres qu'on n'aime moins.Black holes & revelations propose un univers différent pour chaque chansons , ce qui déroute au début...mais qui nous fait voyager singulièrement par la suite!On pourrait presque tout aimer tellement rien ne se ressemble:Matthew nous invite à brûler en enfer au rythme d'arpèges synthétiques(Take a bow),puis s'élance dans un standard pop dont il a le secret(Starlight) avant de combiner swing et virtuosité vocale façon Prince sur un riff malgré tout bien rock(Supermassive black hole).

Le trio s'embarque ensuite dans un morceau très électro,qui n'est pas sans rappeler aux plus nostalgiques Depeche mode (Map of the problematique).

Dommage pour "Soldier's poem",c'est bien trop court,et cette douceur chez muse et bien trop rare (on retrouve ici un peu du "Shine" de l'époque d'"Origin of symmetry").Il est fort à parier qu'en Angleterre on adore "Invincible" ..."ensemble nous sommes invincibles"...mouais,mouais...le titre est quand même chouette.

Maintenant commence un deuxième album avec le heavy-lyrico "Assassin" dont l'adrénaline n'est pas sans rappeler "Stockholm syndrome" ,quoiqu'ici Dom (le batteur) y est impressionant de précision;"Exo politics" propose un beau chant tranquille sur une musique plutôt sèche et nerveuse,beaucoup de savoir faire de la part des trois lascars dans ce hit accrocheur.

Beaucoup estime "City of delusion" comme du très grand de Muse...il est vrai que le mix guitare espagnole,techno,trompette est pas mal,mais ils auraient pu aller encore plus loin dans la folie musicale comme ils n'hésiteront pas à la faire sur les deux prochains titres:

"Hoodoo" est ce que je préfère sur l'album:intro espagnole à la guitare,puis chant limite dépressif de Matthew qui vient exploser sur les accords de Tchaikovsky(début concerto piano)...c'est très bien fait et très intense,bouleversant même!Le piano sonne avec une clarté rare et très efficace!

Enfin "Knights of cydonia" est indescriptible,c'est un hommage à Morricone d'une audace folle ,terriblement originale et grandiloquante...c'est jouissif!!! Unique!

Tout ça pour dire que cet album est un grand opus où l'âme du trio le plus névrosé d'Angleterre demeure(voix incroyable,virtuosité rare,mégalomanie à la fois baroque et lyrique...)et je crois que pour tout mélomane c'est là l'essentiel.
21 personnes ont trouvé cela utile
|0Commentaire|Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

4,1 sur 5 étoiles
91
10,27 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime