Cliquez ici Cliquez ici CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

TEMPLE DE LA RENOMMEE100 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 11 octobre 2009
De tous les albums de Tintin (hormis "les soviets" qui est plutôt un brouillon), les "Picaros" est celui que je préfère le moins:

-Sans être réac, je n'ai pas compris le passage de Tintin aux Jeans. Pourquoi pas une banane et un perfecto tant qu'on y est? Bien que n'étant pas un défenseur de ce "sport(?) de misogynes écossais", il me semble que Tintin est indissociable de ses culottes de golf. Et puis un Jean marron, c'est top-naze, non?

-Hergé était à l' époque passionné d'art moderne, mais il en a abusé dans les décors, je trouve que celà date et alourdi l'album, ainsi que les phylactères "musicaux" (déjà rencontrés dans les "Bijoux") qui étouffent
littéralement les cases.

-Les planches ou interviennent les Turlurons sont hideuses, couleurs criardes, personnages trop souvent répétés...

-Le dessin de certains visages( Haddock,Alcazar) est comme "virilisé". Hergé a-t-il tout dessiné ou ses aides (Bob de Moor, Martin) ont-ils aussi participé aux personnages?

-Le gag des cachets antialcooliques fait un peu long feu, et cette croisade anti-alcool , qui perdure dans nos gouvernements successifs, me gonfle un peu (étant oenologue ,je suis peut-être mal placé pour parler?).

-Le personnage de Peggy n'est pas des plus réussi, à part la castafiore impayable, Hergé n'a jamais excellé dans la peinture du milieu féminin.

-Le titre de l'album n'est pas très approprié et fait exotisme de pacotille.

Voilà pour la forme. Pour le fond, on sent que plus de dix années ont passé depuis Vol 714, et on se demande si Hergé croit encore à ses personnages, sa dénonciation des républiques bananières est bien tiède, et Alcazar en Ché gevara de contrebande frise le ridicule. Le ton tragi-comique de "l'affaire Tournesol", par exemple a disparu et par moment on croirait avoir à faire avec un pastiche.

Alors se pose la question, "the question" pour tous les tintinophiles: aurait-on dû continuer Tintin après la mort d'Hergé? A la lecture de cet album qui ressemble à une reprise, on pourrait dire oui! Evidemment Hergé s'y était opposé, mais quand on voit la suite mercantile assumée par les ayants-droits( taies d'oreillers,fusée à 800 euros) on se dit qu'un essai de reprise aurait été un moindre mal! Mais ceux qui auraient pu le faire avec le plus de légitimité sont morts ou ne dessinent plus (Bob de Moor, J. Martin).

Je sais que la question divise (et divisera toujours?) les fans, mais pour ma part, la curiosité l'emporte.

Alors ne désesperons pas , qui sait?
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

4,4 sur 5 étoiles
16
4,4 sur 5 étoiles
10,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime