Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 5 décembre 2011
Dans ce livre Richard Millet nous fait part de sa stupéfaction et de son abattement devant le spectacle de l'érosion continue des valeurs de notre civilisation "gréco-judéo-chrétienne" et de son choix d'un "apartheid volontaire", d'un "exil intérieur".

L'auteur, qui dit n'écrire que comme témoin, et non pas comme pamphlétaire, qui dit cultiver "le sain désespoir de ceux qui savent que tout est perdu", constate, avec un mélange de nostalgie, de désespoir et de haine, "la déconstruction de toute verticalité nationale au profit d'une horizontalité sans tradition ni mémoire". Les valeurs de notre nouveau monde "post-démocratique" ne sont plus que des leurres au contenu devenu anémié et flou à force de manipulations et de détournements.
Le sens est en voie de disparition dans la "confusion du vrai et du faux", car la volonté de le maintenir et de le défendre n'est plus partagée par la majorité des citoyens. Les civilisations "arrivées" affichent impudemment leur lassitude, elles abandonnent fierté et volonté de conquêtes, fatiguées de se battre pour leurs valeurs elles deviennent laxistes... On peut ici penser à Cioran qui écrivait : "Ce sont les civilisés qui ont inventé la tolérance, et ils périront par elle", ou encore :"Une communauté se consolide dans la mesure... où elle sait exclure". La défense des valeurs de notre civilisation n'est plus du tout de mise pour la "masse" alors qu'il est bien vu, au contraire, de militer ostensiblement pour la sauvegarde de telle ou telle minorité ethnique en Amérique du Sud, en Océanie ou en Afrique et, évidemment, pour le maintien de leurs particularités culturelles... Pour d'autres encore les seuls combats "culturels" utiles aujourd'hui sont ceux de la réimplantation du loup ou de l'ours !

Pourquoi l'exil intérieur ? L'auteur, conscient de n'être plus qu'un individu isolé d'une minorité culturelle en voie d'extinction, répond par une boutade grinçante :"comment être le citoyen d'un pays dont Yannick Noah est la personnalité préférée ?"... Le peuple, "fiction sociale-démocrate", n'est plus qu'un "marché aux esclaves du consumérisme". De plus, ces "citoyens", qui constituent un conglomérat de plus en plus disparate et hétérogène, ne réalisent même pas qu'ils sont en train de vivre "une guerre civile innommée" avec la croissance de plus en plus évidente de populations "si visiblement soucieuses de ne pas s'intégrer". Comment et pourquoi ne voient-ils pas que cette immigration, à seule finalité économique, n'a aucunement la volonté d'abandonner ses propres valeurs ? Comment peut-on s'illusionner à ce point ? L'auteur minoritaire se met donc en retrait "loin de tout débat, celui-ci relevant du spectacle et non de la pensée". Ici pas d'ukases genre "Indignez-vous" ou "Engagez-vous", très appréciés par ailleurs du monde médiatique et plus généralement de ce qu'un philosophe a qualifié de "démocratie émotionnelle"... et si une impression de violence se dégage parfois du livre cela est dû plus aux faits relatés qu'au style de l'écrivain.

Que dire d'un tel livre ? cela est bien délicat ! Sur le fonds, si on ne peut que reconnaître la réalité de la majorité des faits abordés, on peut regretter que l'auteur ne creuse pas plus profondément certains aspects de son discours. Cela paraît parfois superficiel et rapide. Par exemple, il y avait beaucoup plus à dire sur le contenu signifiant du qualificatif choisi de "gréco-judéo-chrétien". Beaucoup de valeurs "gréco-romaines" ont été diabolisées par les chrétiens qui en ont souvent changé totalement l'appréciation... et Nietzsche a eu beau jeu, dans "généalogie de la morale", de jouer sur ces oppositions de Fort/Faible et de Bien/Mal. Selon moi il aurait donc été plus objectif ici de parler de civilisation "judéo-chrétienne", surtout si on se limite aux seules "valeurs" en laissant de côté l'aspect organisation et structures politico-religieuses. Ainsi, ne pourrait-on pas avancer que la religion catholique, en sapant certaines valeurs fortes du monde antique, est en partie responsable de cette situation constatée par l'auteur ? De plus, l'Eglise "catholique, apostolique et romaine" a bénéficié dès Constantin des structures et de l'appui officiel de l'empire romain... Cela ne pouvait que renforcer la promotion de valeurs universalistes et donc nivelantes ! Sur ce point la position de l'auteur, à la fois chrétien et tenant du "verticalisme national", me semble difficile à tenir...
Sur la forme je dirais simplement que j'ai été gêné par le manque apparent de structure de ce livre... Le lecteur doit faire une partie non négligeable du travail ce qui, d'un autre côté, peut se révéler bénéfique pour sa réflexion personnelle.

Un livre pessimiste, surprenant, dérangeant, ni pamphlet ni essai, mais qui est le bienvenu car il se détache avantageusement du consensus bien-pensant actuel. S'il n'a pas beaucoup de chances de faire un succès de librairie il pourra néanmoins faire date et servir comme "Etat des lieux". Il pourra aussi faire beaucoup de bien à certains de ses lecteurs qui se sentent bien impuissants devant cette chute annoncée. Peut-être se sentiront-ils moins seuls, peut-être se diront-ils que tout n'est pas encore perdu... et peut-être même que cette minorité de "survivants" n'est en fait pas aussi impuissante qu'elle le croit, peut-être même que cette minorité deviendra une minorité de "résistants" !
11 commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.


Détails sur le produit

4,7 sur 5 étoiles
10
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0