undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 RentreeLitteraire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Commentaire client

44 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 J'aime pas les films de guerre, mais..., 4 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Démineurs (Oscar® 2010 du Meilleur Film) (DVD)
Les films de guerre sont souvent manichéens et par là-même complètement ridicules.
... Enfin, on va dire les mauvais... Et il y en a eu. Les ennemis sont toujours trèèèèèès méchants, et les gentils trèèèèèès gentils...

Ce film insiste plus sur ce qui se passe dans la tête des soldats, ils ont chacun leur vision de ce gigantesque merdier. Pas un ne réagit de la même manière. Les personnages se dévoilent peu à peu. Le meilleur exemple est James, le démineur vedette-casse-cou-super-héros : il devient humain au fur et à mesure qu'on le connait. Celui qu'on prenait pour le n-ième John Wayne révisé Stallone amélioré Bruce Willis révèle une personnalité plus complexe qu'il n'y parait.
A propos de James, le constat de la fin est effrayant et renvoie à la citation du tout début du film que l'on croyait purement anecdotique...

La bande-annonce suggérait beaucoup d'action, il n'y en a pas tant que ça. Et ce n'est pas plus mal. C'est simplement dommage pour ceux qui espérait des explosions à tous les coins de rue. Mais finalement, est-ce que la tension n'en est pas plus forte ? Se contenter de montrer le démineur qui transpire et désamorce le bazar quand l'horloge est à 00:01, on l'a tellement vu. Avec ce film, on réalise la vraie vie de ces gens. Surtout que la scène de début où le gars en tenue lourde reste sur le carreau. Hééééé non, la méga-super tenue ne peut pas tout faire. On reste scotché sur le fauteuil.

Il a été reproché à ce film de mettre les irakiens trop en arrière-plan, terroristes en puissance, spectateurs, indifférents, profiteurs, etc... Il fut bien comprendre que le pays est économiquement dévasté, alors les petits trafics en tout genre sont une manière de survivre, point. Ce parti-pris de ne s'intéresser qu'aux soldats n'est pas si stupide, car cela montre une chose : les américains qui vont là-bas n'ont pas l'air de comprendre grand chose au pays, à ce qui s'y passe. Et comment le pourrait-il ? Qui est capable de le faire ? C'est le Vietnam des années 2000 ! Un bourbier. Alors mettre autant de décalage entre occidentaux et irakiens montre bien la stupidité première de celui qui a tout déclenché : W !

On a en fait l'impression que la situation est inextricable comme le chapelet de bombes que James déterre à un moment... Comment se sortir de ça ? Comme faire en sorte que les irakiens puissent vivre en paix après le retrait des troupes occidentales ?
Tout le film est contenu dans cette scène. Au sens premier : le travail à très haut risque du démineur, et au sens figuré : c'est un sac de noeuds explosifs...

Ce film est à ranger à coté de "Das Boot" de Wolfgang Petersen", "Voyage au bout de l'enfer" de Michael Cimino, et les deux Eastwood "Mémoire de nos pères" avec les "Lettres d'Iwo Jima".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 19 août 10 18:35:05 GMT+02:00
Je n'ai absolument pas trouvé ce film réaliste, sauf à partir du postulat que tous les soldats américains sont des égocentriques psychopathes.

Publié le 30 juil. 11 06:44:11 GMT+02:00
Hayabusa dit:
si je choisis de réagir sur ce commentaire, c'est parce qu'il parait être le plus en vue. J'ai aussi effacé le mien victime d'un 3/8. Pourquoi ? parce que dans ce genre de film la majorité des intervenants réagissent en fonction de doctrine politico-existentielle en inadéquation avec le monde militaire. La première chose que chacun doit garder en mémoire, est qu'une armée n'est que le bras du pouvoir politique qui lui est bien civil. Je ne m'attache qu'aux démocraties. L’Irak est un bourbier militaire, politique et religieux contre lequel l'action armée ne peut apporter l'ensemble des solutions, sans oublier qu'il s'agit de nos solutions qui correspondent rarement aux souhaits et aux moeurs locaux. De plus pour des raisons de sécurité les Américains ont été contraint de se regrouper dans des camps isolés qui les coupent des habitants. Les méthodes américaines diffèrent fortement en cela de nos modes opératoires.
En ce qui est propre au déminage, je suis moi-même allé au bord des plages du Koweit, où des Français procédaient au déminage. Ce travail minutieux ne tolère aucune erreur, le médecin sur place m'expliqua les risques encourus par les hommes en dépit des protections. D'ailleurs, nous aussi derrière la lisse n'étions pas à l'abri d'une détonation. Ces hommes acceptent des risques terribles, on ne sait ce qui les motivent. Leur premier secours est le médecin, bien réel celui-la, après ce sont en cas de survie une délicate réadaptation à la vie. En aucun cas je ne voudrais que mon enfant fasse ce métier.
Pour finir, je dis que le film est fidèle à l'esprit, que la réalisatrice fait montre d'une aptitude hors norme pour une dame à montrer un tel métier. Pour certains, il sera toujours difficile d'admettre la nécessité dune armée, malheureusement le monde parfait sans méchants, sans monnaie, sans religions, sans hommes n'existera jamais, encore que sans hommes ! peut-être un jour quand nous aurons tout pollué et fait exploser nos bombes pour retenir les invasions quand surviendront les grandes famines... En attendant profitez des festivals d'été. Rendez-vous à Marciac !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation