Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

le 30 août 2010
Le premier des chroniqueurs de seconde zone qui pullulent sur internet tenterait sans hésiter de ne point citer, ne serait-ce qu'une fois, le célèbre groupe australien auquel Airbourne rend hommage depuis ses débuts. Le Religionnaire s'est au contraire mis en tête de rembourser AC/DC dont les prélèvements n'ont toujours pas été crédités, bien qu'il ne puisse prétendre qu'AC/DC soit particulièrement à plaindre financièrement. AC/DC demeure effectivement l'un des groupes les plus riches de la planète et ne semble pas devoir connaitre le déclin avant que ses membres décèdent ou dégénèrent sur un mode Alzheimer. Le recyclage sans fin de son catalogue représente l'antithèse de la prise de risque artistique et aurait dû provoquer depuis longtemps déjà l'épuisement du public. Or AC/DC n'a cessé d'agrandir son emprise sur le monde, bénéficie de plus d'une aura quasi-religieuse, grand emblème des bonnes vieilles valeurs du rock misogyne dont les taches bien grasses et spermatiques sont chaque jour bénites. Lorsque le Religionnaire constate le succès ahurissant du dernier effort studio d'AC/DC, il n'oserait proclamer la nécessité d'un clone, aussi doué soit-il. Le pari était osé : oser jouer du AC/DC à la manière d'AC/DC alors qu'AC/DC joue du AC/DC depuis maintenant presque quarante ans. Le premier album de ces héritiers autoproclamés d'AC/DC était néanmoins suffisamment brillant pour triompher et convaincre qu'il y a peut-être mieux qu'AC/DC pour jouer du AC/DC. Le Religionnaire redoutait alors que ces jeunes à la langue luisante suscitent la lassitude à laquelle AC/DC a toujours échappé, et il le redoute aujourd'hui plus que jamais.

Ce second, espérons deuxième opus, n'est pas moins intéressant que le premier. Il a d'ailleurs bénéficié d'un succès équivalent voire supérieur. Hélas, il semblerait que l'émergence d'Airbourne en 2007 n'a servi qu'à redonner un nouveau souffle à AC/DC dont les chiffres de ventes ont depuis explosé et dont la plus modeste compilation a récemment propulsé une superproduction hollywoodienne. Aujourd'hui, Airbourne ne sert plus à rien. Les groupes de hard rock nostalgiques se comptent par milliers dont la plupart sont plus audacieux et ne se limitent pas à un hommage unique. Certes, les mélomanes les plus pointilleux signaleront qu'AC/DC n'est pas ici pas la seule inspiration, que le Religionnaire pourrait essayer de prendre en compte l'influence du rock australien dans son ensemble avec les Angels et Rose Tattoo, malheureux rivaux d'AC/DC, voire même un soupçon de hair metal à l'occasion, mais la mauvaise foi ne sauvera pas le meilleur des faux AC/DC. Cette extinction prochaine peut désappointer, attrister, mais elle n'en reste pas moins juste, car il n'existe pas de meilleur destin pour un groupe hommage à AC/DC, que d'entretenir, voire de relancer la carrière d'AC/DC et de se sacrifier pour AC/DC : Airbourne et AC/DC sont donc quittes. Le Religionnaire ne saurait trop suggérer à ces jeunes australiens de s'inspirer de Dream Theater, un groupe hommage qui n'hésite pas à voir grand et à singer une variété impressionnante d'artistes : la dilution est la solution. Un tel talent d'imitation doit forcément pouvoir se révéler dans un autre rôle que celui d'AC/DC.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.