Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 2 décembre 2008
La bande annonce laisse présager un film d'action, bruyant, avec coups de feu et cadavres à gogo. Heureusement, il n'en est rien. Désolé pour les amateurs de castagne, mais avec BONS BAISERS DE BRUGES, on est dans un registre à part : le détournement de clichés.

Ray et Ken, deux tueurs à gages qui ont foiré leur dernière mission, sont priés de se faire oublier quelques temps, à Bruges, en plein hiver, et d'y attendre sagement leur prochain contrat. Ken, la cinquantaine, en profite pour y parfaire son éducation artistique... Ray, jeune chien fou, s'y ennuie à crever...

BONS BAISERS DE BRUGES est loin d'être un film parfait. Mais il possède une grande qualité, il est original, et drôle. Car vendu comme un polar, il s'apparente en fait davantage à la comédie noire. Martin McDonagh s'amuse à détourner tous les clichés du genre. Pas de mégalopole qui crame sous le soleil, mais la superbe Bruges, Venise du nord, sous le crachin. Un couple de tueur à gages, pieds nickelés sympathiques, humains, et rongés par les remords. Pas de bastons filmées avec des plans de moins de quatre secondes, mais des dialogues ciselés, méchamment drôles. Et puis une galerie de personnages épatants, caricaturaux (le boss, joué par Ralph Fiennes, éructant à la moindre contrariété) attachants (la propriétaire de l'hôtel enceinte jusqu'aux dents), surréalistes (le petit escroc minable et stupide joué par un Jeremy Rénier méconnaissable et tordant, ou le nain acteur).

Tous ces personnages ont leur rôles a joué (le couple du restaurant !), dans un scénario plus alambiqué qu'il n'y paraît, et qui tourne autour de deux thèmes : quel est ce contrat que les deux tueurs attendent, et pourquoi ont-ils raté leur dernier boulot. La rigolade et le second degré n'empêchent pas les scènes d'action, poursuites, fusillades, rondement filmées, et surtout le suspens entretenu autour du contrat, et des personnages en eux mêmes. Colin Farrel est épatant dans son rôle, comme un gosse de huit ans à qui on promet « Pirates de Caraïbes » et qui se retrouve au musée d'Orsay devant les Impressionnistes.

BONS BAISERS DE BRUGES, et son décor somptueux, premier personnage du film, s'avère un film distrayant et plus profond qu'il n'y paraît, malgré quelques baisses de régimes, et quelques outrances tarantinesques. C'est ce qu'on appelle, tout simplement, une très bonne série B.
11 commentaire| 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.


Détails sur le produit

4,0 sur 5 étoiles
39
4,0 sur 5 étoiles
6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime