Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici cliquez_ici. Cloud Drive Photos nav_BTS17CE En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

Je ne commenterai pas ici la musique enregistrée elle-même bien connue par ailleurs, mais uniquement le mixage présenté sur ce disque précis. Il va de soi que si celui-ci était le seul moyen d'entendre Raw Power, il serait indispensable. D'ailleurs ce mix n'a peut-être pas que des défauts mais il me semble que le point de vue exprimé dans les deux commentaires précédents ne soit pas le seul légitime et je voudrais simplement en exprimer un autre. En effet, la jubilation ressentie à l'écoute du Search and Destroy gonflé qu'on a longtemps fantasmé laisse vite la place au sentiment de perte de la poésie du mixage original. Cette poésie tenait précisément aux sensations paradoxales de sons aux échelles et aux localisations décalées : guitares énormes toutes petites dans un coin, batterie immense au premier plan, etc, le tout dans une stéréophonie spacieuse. On touche en fait ici à une ambiguïté fondamentale des Stooges et d'Iggy Pop : d'un côté le hard rock primaire et primitif, de l'autre les prétentions à l'art-rock. En mixant Raw Power, David Bowie en avait fait une véritable aventure et avait justifié le deuxième aspect. En le remixant, Iggy a cédé à la peur du vide (du son partout et tout le temps, 0 dB de dynamique), a fait de ce merveilleux disque un rouleau compresseur uniforme de la première à la dernière seconde, bouchant soigneusement tout espace où quelque chose pourrait se produire. Bowie avait précisément ouvert l'espace, permettant l'événement. L'acceptation du risque ("Gimme Danger") n'est pas toujours là où on croit. A mon avis, Iggy a rabaissé Raw Power très près de n'importe quel disque de hard. En conclusion, ma préférence va très nettement au Bowie Mix. Mais au-delà de ce jugement personnel, chacun choisira en fonction de ses prédilections : ceux qui penchent du côté du hard et des oeuvres les plus récentes d'Iggy préféreront sans doute le mix 2 ; ceux dont les goûts les poussent plutôt vers The Idiot ou Zombie Birdhouse trouveront peut-être plus de satisfactions avec le mix 1. Mais rien n'empêche, ou ne devrait, d'écouter les deux pour saisir les enjeux. Justement, ce qui en définitive fait pencher mon jugement sur cet objet discographique, c'est que les deux mixages n'y aient pas été inclus alors que les immenses différences entre les deux le justifiaient amplement et que la durée disponible sur un CD le permettait largement.
22 commentaires| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.