Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. Des centaines d'ebooks inclus dans Amazon Prime Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

le 25 avril 2011
Les années 90 ne sont pas très bénéfiques pour le thrash métal alors en plein déclin, certainement dû à l'arrivée du death métal entre autre.
Seul quelques groupes ont encore cartonné en ce début d'année, mais sans pour autant rester dans le thrash. Je vais quand même vous en citez deux qui n'ont pas retourné leur veste. Le premier n'est autre que Slayer avec "seasons in the abyss" (1990) et le deuxième, c'est bien évidemment Overkill avec "horrorscope" (1991).
Vous avez certainement remarqué que je n'ai pas parlé du reste du Big Four ce qui est tout à fait volontaire de ma part, car les albums sorties ne sont absolument plus représentatifs du thrash.
Passons maintenant à la chronique de cette bombe que nous a largué Overkill en cette année 1991.
La chose qui m'a frappé (très fort même) en écoutant ce disque, c'est l'enchainement sans temps mort des titres de "coma" jusqu'à "thanx for nothing" inclus. On calme le jeu avec une courte intro au piano sur le titre "bare bones" et on repart pour une bonne dose de violence, arrive ensuite "horrorscope" le titre le plus lourd de l'album, mais rien à voir avec le très malsain "playing with spiders/skullkrusher" sur l'album précédent. On a également le droit à un instrumental "Frankenstein" et un titre plus "cool" (pas vraiment une ballade à mon sens) "soulitude".
Un changement notable est à signaler sur ce 5è skeud, c'est le remplacement de Bobby Gustafson, seul guitariste du groupe jusqu'à présent, par deux guitaristes Meritt Gant et Rob Cannavino, ce qui va donner encore plus de puissance et c'est d'ailleurs sous la forme de cinq membres qu'Overkill va dorénavant continuer sa carrière.
Voilà, j'ai résumé au mieux cet album sans forcement faire le "track by track".
Pour beaucoup c'est le dernier album marquant du groupe. En ce qui me concerne je ne suis pas tout à fait d'accord, mais je risque de ne pas être très objectif, car je suis un grand fan d'Overkill...
En tout cas notre gang de thrashers nous a une fois de plus remplis de joie et de bonheur en sortant un monument de violence et de riffs produit à nouveau par Terry Date.
Et encore une galette à posséder impérativement !!!!
Une personne a trouvé cela utile
|55 commentaires|Signaler un abus| Lien permanent

Détails sur le produit

4,5 sur 5 étoiles
7
7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime