Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 9 décembre 2012
Je connais et apprécie depuis bien longtemps ce CD du Dixit Dominus et ça me donne envie de dire comment s'est faite pour moi la rencontre avec cette oeuvre car c'est plutôt cocasse.
En ce temps là ... bien des choses n'étaient pas comme maintenant. Ainsi au téléphone on n'était pas en communication avec des robots mais avec une aimable standardiste qui vous mettait en attente avant de passer votre correspondant et une musique, en général du répertoire classique, se faisait entendre pour meubler l'attente. Et c'était le début du concerto n°1 en mi majeur de l'opus 8 baptisé « Le printemps » de Vivaldi dans plus de 90% des cas.

Chez un établissement (en R.P.) qui savait prendre soin de vos noisettes et les restituer aussitôt qu'on en faisait la demande (voyez aussi comme les temps ont changé ...) c'est un morceau vocal de style motet que je ne connaissais pas qui était la musique d'attente. Comme il me semblait intéressant j'avais envie d'en connaître les références. Les employés de cet établissement ne savaient pas et d'ailleurs c'est une musique qu'ils n'entendaient jamais. Comme je suis tenace j'enregistrais cet extrait sur un support bizarre qu'on appelait K7 et je le fis écouter au conseiller vendeur d'une grande enseigne qui me dit tout de suite « c'est dans le Dixit Dominus de Haendel ». C'était l'époque où il y avait des « vendeurs » spécialisés avec une très bonne culture c'est sans doute plus rare maintenant comme quoi là aussi tout change ...

J'en reviens à mon extrait c'était de fait la fin du choeur avec soliste (plage 6 sur ce CD), juste quand les choeurs entonnent « conquassabit capita in terra ... » et c'est surtout « conquassabit » répété un certain nombre de fois qu'on entendait ...
Je ne saurais imaginer (ni même oser imaginer) les raisons qui ont motivé le choix de cet extrait par celui (ou celle ?) qui a commis ceci à l'époque et, s'il se trouvait qu'il lise ces lignes, qu'il sache qu'il a toute ma gratitude pour m'avoir fait connaitre cette oeuvre maîtresse de Haendel.

Il va sans dire que je fis l'acquisition de ce CD, dans cette interprétation de John Eliot Gardiner.
Elle n'a, selon moi, jamais été surpassée.
33 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.


Détails sur le produit

4,6 sur 5 étoiles
15
4,6 sur 5 étoiles
12,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime