undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose
Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Aussi mauvais que le tome 1, 5 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Devil May Cry 3 Vol.2 (Broché)
Le présent commentaire traite des deux tomes.

Attention, mesdames et messieurs, ça va aller très vite, voici la liste des bons points de cette série de manga : les deux tomes sont en opposition graphique, l'un est à l'effigie de Dante, avec 4 pages couleurs au début et le second représente Vergil avec 4 pages couleurs à la fin ; on retrouve deux types de démons présents dans le jeu ; on a droit à la fin du premier tome à des renseignements sur les personnages et les armes qu'ils utilisent, des pubs pour d'autres mangas de l'éditeur (dont certains m'intéressent) ainsi qu'un message de remerciement car "en achetant ce livre, [j'ai] contribué à soutenir la création et l'édition de mangas" (on ne pense pas assez à remercier les acheteurs) et c'est tout ! Hélas, car s'il est honorable de participer à la création d'oeuvres culturelles, il vaudrait mieux que certaines ne voient jamais le jour. Pourquoi un tel jugement ? Les lignes suivantes devraient vous fournir une réponse suffisante.

Devil May Cry 3 est un jeu de Capcom paru en 2005 sur la PS2 de Sony, faisant suite à un second volet qui ne respectait pas du tout les codes de la série, afin de faire à nouveau du vrai Devil May Cry. Pari réussi haut la main ! 2005 est aussi l'année de parution de cette série papier au Japon et il aura fallu 8 ans pour qu'elle arrive en France. 8 ans, c'est long mais à la décharge du manga on dira que le Japon, à pied, c'est loin. Si on aimerait bien que les séries japonaises prennent un peu moins leur temps pour franchir les frontières, dans ce cas précis, on s'en serait bien passé. Aller, fini les remarques négatives gratuites, passons aux remarques négatives justifiées.

Déjà, premier problème : Dante. Si on le retrouve toujours aussi fainéant, en "quête" de boulot et amateur de pizza, son côté ultra moqueur vis à vis de ses ennemis et son charisme légendaire ont tout bonnement disparu ! Adieu héros adulé à la classe indétrônable et bonjour anti-héros lourdingue et légèrement psychopathe sur les bords. De plus, si le fait qu'il n'ait que son manteau rouge sur le dos (qui laisse voir son torse nu) est justifié dans le jeu où il se fait attaquer par un démon alors qu'il n'est pas tout à fait habillé (la précipitation et le dépourvu, voyez-vous), dans le manga, rien ne vient justifier ce choix. L'auteur s'est contenté de faire ça parce que c'était dans le jeu. Point. Une telle justification n'est pas suffisante dans le cadre d'une adaptation ; surtout que dans tous les autres jeux, Dante est totalement habillé.

En parlant d'habillé, qu'est-ce qui habille un manga ? Les dessins, mes amis, les dessins. Et ceux de Devil May Cry 3 sont... disons... mauvais. Pas qu'ils soient moches, loin de là. Le soucis, c'est qu'on ne comprend rien à ce qu'il se passe. En règle générale, la faute revient à une mise en scène déplorable. Regardez le tout premier dessin de la page 46 et dites-moi si vous avez vraiment l'impression que Dante saute... il faut regarder le dessin suivant pour le comprendre, c'est quand-même malheureux ! Et chanceux comme nous sommes, c'est tout un florilège qui nous tombe dessus entre ça et les zooms abusifs et sombres ou encore les combats brouillons au possible... toutes ces choses qui nous empêchent de discerner correctement ce que l'on est censé voir. Vous pensez qu'on a fait le tour ? Perdu ! En effet, il reste souvent difficile de savoir qui parle et quand on a connu la perfection du manga Bakuman dans ce domaine, impossible de passer à côté.
Pour finir au niveau graphique, on peut constater quelques tentatives ici et là de mettre en place des codes pour faciliter la compréhension et on en aurait bien eu besoin. Durant le premier tome, on peut remarquer que les passages concernant Vergil voient l'arrière plan des pages prendre une couleur noire, ce qui permet de les différencier des passages avec Dante. Hélas, ce code vole en éclat dès la 9ème page du second tome, au beau milieu-même d'une scène avec Vergil où l'arrière plan redevient blanc. Super ! Dernier code : on pourrait penser que dans ce second tome, les bulles transparentes (oui, il y en a) sont présentes pour marquer le fait que les personnages qui parlent le fond en voix off pendant que les dessins nous montrent une autre scène comme c'est le cas à la page 69. Sauf que dans tout le reste du manga, ça ne correspond pas. Alors on se contente de se poser la question de l'utilité de ces bulles dont la transparence reste visiblement inutile au vu du peu de détails que ces bulles auraient masqué.

Il arrive parfois que certaines oeuvres aient un gros point faible mais qu'elles arrivent à garder la tête hors de l'eau, grâce à leur scénario par exemple. Mais c'est là-dessus que cette adaptation signe son deuxième gros point faible. En effet, l'histoire nous emmène d'un lieu à un autre, d'une situation à une autre sans qu'il n'y ait vraiment d'intérêt. Les évènements s'enchainent sans véritable logique et encore une fois, on se retrouve complètement perdu, à se demander pourquoi telle chose arrive. Même avec une concentration maximum, c'est la sensation d'incompréhension qui prédomine du fait de l'absence de véritable trame narrative. Et alors qu'on n'aurait vraiment pas besoin d'en rajouter, des incohérences scénaristiques viennent perturber d'avantage la lecture. Par exemple, dans le tome 1, alors que Dante doit délivrer la petite Alice, cette dernière refuse de partir sans Rabi, son "homme-lapin en peluche" (de taille humaine). Nous sommes alors à la page 69 et Dante dit à la petite : "J'ignore ses intentions mais sache que les démons ne montrent ni joie ni larmes. Ce ne sont pas des humains." Le connaisseur de la série (de jeux) aura reconnu la référence au futur nom de l'agence du demi-démon mais ne pourra s'empêcher de tiquer à la page suivante quand le fils de Sparda se pose une simple question : "Cette peluche serait possédée par un démon ?" Pour résumer, Dante révèle à la fillette que Rabi est un démon puis se pose la question la page suivante ! Et dire que nous ne sommes même pas en face d'une parodie...
Le festival continue avec le personnage-même d'Alice. Sa première rencontre avec Dante nous place dans une magnifique incohérence : alors que Dante est censé la ramener à son père, il la rejoint en explosant une fenêtre en tirant à tout va, au risque de la tuer par balle ou de la charcuter avec les éclats de verre ! Et les choses sont loin de s'arrêter là, toutefois je garderai le silence pour ceux qui voudraient malgré tout se lancer dans l'aventure mais sachez que c'est aussi incompréhensible que tout le reste et ce n'est pas les délires sur Alice au Pays des Merveilles et les 7 pêchés capitaux ou encore les apparitions inutiles de Lady (alors nommée Mary) ou des orbes que Dante gagne en tuant des monstres dans le jeu qui changeront la donne. Et si vous vous attendiez à un combat titanesque entre les deux frères ennemis, préparez-vous à être déçu. Et comme si tous ces défauts ne suffisaient pas, l'oeuvre se termine en laissant clairement un sentiment d'inachevé.

Cette incomplétude semble liée au fait qu'un troisième volume était apparemment prévu. Il aurait dû se focaliser d'avantage sur Lady/Mary et montrer comment Arkham sacrifie son épouse pour gagner des pouvoirs et tenter de devenir démon. Pour ce que j'en sais, il semblerait que l'auteur ait abandonné le projet en cours de route. Ce n'est peut-être pas un mal finalement, compte tenu des défauts accumulés dans les deux premiers tomes. Quoi qu'il en soit, ce manga reste et restera à jamais mauvais, une moisissure dans la saga. Si vous voulez une bonne adaptation de Devil May Cry, permettez-moi de vous conseiller l'animé de 12 épisodes sorti en coffret DVD, vous y trouverez largement votre compte mais évitez absolument ces deux mangas, vous ne feriez que perde votre temps et votre argent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 50.077