Cliquez ici Cliquez ici GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaire client

TEMPLE DE LA RENOMMEE500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 6 mai 2014
Nouvelle sortie du Loner en cette année 2014 mais cette fois il s'agit de matériel totalement inédit, pas de live ou de chutes, mais tout simplement le premier album de reprise du bucheron/poète canadien. 10 titres donc (de Phil Ochs, Dylan, Bert Jansch, Gordon Lightfoot, Tim Hardin, Willie Nelson, Gordon Lightfoot, Ivory Joe Hunter, Bruce Springsteen et les Everly Brothers) enregistrés par Jack White dans un Voice-o-Graph, une cabine d’enregistrement des années 40. Le résultat craque de partout et sonne un peu comme un gadget vintage, on a même parfois l'impression que J White a tout fait pour rendre les bandes parfaitement inaudibles, voire même inécoutables.

Le jugement peut paraitre sévère, mais il est parfois difficile de distinguer le si délicat jeu acoustique de Young sous les bruitages divers et variés de l'objet, et que dire de l'harmonica... Sur la forme, donc, l'objet est plus que retord à apprivoiser, et il faudra s'y reprendre sans doute à plus d'une fois avant de distinguer tout le charme de ces titres, souvent obscurs, déterrés par Neil Young.

Plutôt que de reprendre des classiques intemporels, connus de tous, plutôt que de prendre des titres à contre-pied de son répertoire (comme J Cash l'a fait par exemple) Neil Young reprend ses idoles où ses fils spirituels les plus évident et, plus que les titres originaux eux même, c'est son interprétation unique qui donne tout son intérêt à l'album. Qui d'autre que lui possède toute l'autorité et la légitimité évidente pour reprendre du Dylan, par exemple ?

Des albums bizarres, décalés ou tout simplement bancals, la carrière de Young n'en manque pas (au hasard Everybody’s Rockin’, Trans, Greendale ou Living with War), A Letter Home s'inscrit certainement dans cette catégorie. Il ya peu de chance qu'il devienne un classique du maitre dans les décennies à venir, mais au moins prouvera t il que jamais Young n'a cessé d'expérimenter, de prendre des risques et d'être curieux. A son âge, ils sont de moins en moins nombreux ceux qui s'amusent encore comme des gamins libres de toute contrainte, libre tout court....

CREW.KOOS
11 commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.