Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici

Commentaire client

"Mob Rules" (1981) est le second album avec Ronnie James Dio au chant et, même s'il est un poil en deçà du chef d'oeuvre qu'est "Heaven and hell", on peut tout de même parler d'album incontournable.
La musique de Black Sabbath a rarement été aussi lourde et puissante que sur cet album. Est-ce la frappe de Vinnie Appice qui remplace le batteur original, Bill Ward, qui donne cette impression ? En tout cas, ça démarre fort avec "Turn up the night". D'entrée, on est saisi par ce son énorme et le chant toujours aussi divin du maître Dio. Autre chose que l'on entend bien sur cet album, c'est la basse, mixé très en avant (Geezer Butler a dû être très satisfait du mixage!) La suite est du même tonneau: "Voodoo" avec son riff écrasant et son solo lumineux suivi de "Sign of the southern cross", pachydermique. Dio, au sommet de son art, y livre une prestation sans faille. Vient ensuite un instrumental bizarroïde dont Black Sabbath a le secret et qui peut être considéré comme l'intro du titre "The mob rules", décapant à souhait (avec encore un solo qui tue !).
On va éviter le titre par titre, la suite est du même acabit. Mention spéciale au superbe "Falling off the edge of the world". Seul "Over and over", dernier titre doté pourtant d'un superbe solo ne me satisfait pas complètement (mais ce n'est que mon avis...)

On notera enfin la pochette, particulièrement réussie (ce qui n'a pas toujours été le cas pour les albums de ce groupe), bien glauque où l'on voit apparaître sur la toile tendue au centre du dessin la tête du diable. Une réponse au saint suaire? Les plus attentifs trouveront d'ailleurs une grosse ressemblance entre ce diable et celui qui ornera les pochettes des albums de Dio (le groupe) par la suite. Coïncidence ?

Cet album marque également la fin de l'âge d'or de Black Sabbath qui, après le départ de Dio et Appice va avoir du mal à trouver une stabilité au niveau du line-up, ce qui aura des conséquences sur la qualité des futures sorties. Tony Iommi, restera le seul maître à bord après le départ de tous les autres jusqu'au retour de tout ce beau monde pour l'album "Dehumanizer" (1992). Mais ceci est une autre histoire...
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus| Lien permanent
Qu'est-ce que c'est ?

Que sont les liens vers les produits ?

Dans le texte de votre commentaire, vous pouvez faire un lien direct avec tous les produits proposés sur Amazon.com. Pour insérer un lien vers un produit, suivez les étapes suivantes :
1. Trouvez le produit que vous souhaitez référencer sur Amazon.com
2. Copiez l'adresse Web du produit
3. Cliquez sur Insérer un lien vers un produit
4. Collez l'adresse Web dans le champ
5. Cliquez sur Sélectionner
6. En sélectionnant l'article affiché, vous insérerez le texte qui prendra cette forme : [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. Lorsque votre commentaire sera publié sur Amazon.com, ce texte sera transformé en hyperlien, comme :Hamlet (The Pelican Shakespeare)

Vous êtes limité à 10 liens vers des produits dans votre commentaire et le texte du lien ne peut pas contenir plus de 256 caractères.

Veuillez écrire au moins un mot
Vous devez acheter au moins un article d'Amazon pour publier un commentaire
Un problème est survenu lors de la soumission de votre commentaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un problème s'est produit lors du chargement des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.


Détails sur le produit

4,9 sur 5 étoiles
19
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
17
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
25,77 €+ 2,49 € expédition