Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_STT17 cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Customer Review

on August 30, 2007
La 3ème saison d'Enterprise n'avait pas fait de bons scores d'audience aux US et pour cette quatrième les scénaristes se sachant menacés savaient qu'ils n'avaient que quelques épisodes pour faire un carton et faire rebondir la série.
Ils ont donc imaginé les scénarios les plus dingues de toute la saga pour essayer de sauver le bateau. Cette saison est donc sans doute l'une des plus originales de tout l'univers Star Trek et vaut vraiment le coup d'être vue.
Malheureusement cela n'a pas sauvé la série car à vouloir trop en faire, les scénarios sont apparus déroutants et ont signé l'arrêt de mort de la série. En effet la plupart des histoires sont regroupées sur 2 à 4 épisodes et cela marche formidablement en DVD où on peut en prendre à son aise avec ces longs épisodes biscornus, evidemment moins bien sur le petit écran où les américains n'avaient pas que cela à faire. Il y a en plus deux séries d'épisodes qui, vu le niveau de culture gé aux us ont du être un peu difficiles: le début de la saison reprend l'époustouflant cliffhanger de la 3ème saison, où les USA sont occupés par les nazis, nazis aidés par des extraterrestres en uniformes SS et l'enterprise débarque au milieu de ce pitch déjà difficile à avaler. Dans une autre série d'épisodes style 'univers mirroir' les humains sont des tortionnaires nazioïdes qui écument l'univers, la frêle Sato se proclame impératrice, on est vraiment au dela de la ligne jaune du crédible.
Il y a pourtant un excellent épisode avec le docteur Soong, bien sûr joué par Brent Spinner (Data) qui fait le lien de manière très intelligente entre les guerres eugéniques (un jamais vu de la saga) et l'intelligence artifficielle de Data.
Le final raconte évidemment la fondation de la Fédération, de manière un peu légère et 'à l'américaine', la grosse conférence à la ONU. Ce dernier épisode est en fait un holo-document de la fédé regardé et commenté par Riker et Deanna Troi de next enterprise: on est content de revoir les deux bougres, mais l'effet est un peu raté car ils sont un peu empatés et donnent vraiment l'impression que c'est la vraie fin de la série, sans espoir.
Peu importe tous ces détails marginaux qui régalent les fans comme moi, cette saison est époustouflante.
0Comment| 5 people found this helpful. Was this review helpful to you? Report abuse| Permalink
What's this?

What are product links?

In the text of your review, you can link directly to any product offered on Amazon.com. To insert a product link, follow these steps:
1. Find the product you want to reference on Amazon.com
2. Copy the web address of the product
3. Click Insert product link
4. Paste the web address in the box
5. Click Select
6. Selecting the item displayed will insert text that looks like this: [[ASIN:014312854XHamlet (The Pelican Shakespeare)]]
7. When your review is displayed on Amazon.com, this text will be transformed into a hyperlink, like so:Hamlet (The Pelican Shakespeare)

You are limited to 10 product links in your review, and your link text may not be longer than 256 characters.


Product Details

4.1 out of 5 stars
25