• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le roi pâle a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par jrbouquiniste
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Un coin corné sur le 1er plat. Envoi rapide. Professionnel
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le roi pâle (Anglais) Broché – 13 septembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 13 septembre 2012
"Veuillez réessayer"
EUR 29,00
EUR 28,50 EUR 19,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Après les plaines de flanelle et les graphes de bitume et les silhouettes de rouille inclinées, et après la rivière couleur tabac surplombée d'arbres en pleurs avec des pièces de lumière au travers sur l'eau en aval, jusqu'à l'endroit au-delà du brise-vent, où des champs en friche bouillonnent et bruissent dans la chaleur avant midi : sorgho, poule grasse, faux riz, liseron, souchet rond, pomme poison, menthe sauvage, pissenlit, queue-de-renard, muscadine, chou pointu, verge d'or, lierre rampant, abutilon d'Avicenne, belladone, ambroisie, folle avoine, vesces, herbe à vache, haricots invaginés, autant de têtes hochées doucement dans la brise du matin comme la main tendre d'une mère sur votre joue. Des sansonnets tirés en flèche depuis le chaume du brise-vent. L'éclat de la rosée qui reste où elle est et s'évapore tout le jour. Un tournesol, quatre autres, l'un arqué, et des chevaux au loin rigides et immobiles tels des jouets. Tout hoche. Bruits électriques d'insectes à leurs affaires. Lumière jaune bière et ciel pâle et cirrus en volutes si haut qu'ils ne projettent pas d'ombre. Insectes affairés tout le temps. Quartz et chert et schiste et chondrite en éclats métalliques dans le granit. Très vieille terre. Regardez autour de vous. L'horizon chevrote, informe. Tous nous sommes frères.
Des corbeaux arrivent en l'air ensuite, trois ou quatre, pas une volée, planeurs, en silence voulu, en gerbe vers le fil de la pâture où un cheval sent le derrière de l'autre, la queue du cheval de devant obligeamment levée. La marque de vos chaussures gravée dans la rosée. Une brise de luzerne. Chatons sur les chaussettes. Grattement sec dans un conduit. Fil rouillé et poteaux inclinés davantage symboles de limites que vraie clôture, chasse interdite. Le chuintement de l'autoroute derrière le brise-vent. Les corbeaux de la pâture dans les coins, ils retournent des mottes pour dénicher les vers, les formes des vers gravées dans le crottin renversé et cuites par le soleil toute la journée jusqu'à durcir, là pour durer, minuscules voies inoccupées en rangées et courbes encastrées qui ne se ferment pas car jamais la flèche ne touche la queue. Lisez-les.

Revue de presse

" Le Roi pâle ", roman posthume de l'auteur culte américain, est une improbable plongée dans l'univers de la fiscalité et une méditation brillante sur l'héroïsme...
On est loin de Kafka ou d'Orwell, pourtant, dans cette description de la brutalité bureaucratique. " Prenez quasiment n'importe quoi. Pour peu que vous le regardiez d'assez près et avec suffisamment d'attention, ce "n'importe quoi" devient intéressant ", fait dire Wallace à l'un de ses personnages. En cela, il nous force à " voir " un (mi)lieu donné dans sa complexité et même sa cruauté. Pour en arriver à ce paradoxe : les vrais héros ne sont pas ceux de notre enfance, mais ceux du monde prosaïque " réel ". Ceux qui répètent les mêmes tâches " sans applaudissement ni public ", qui bataillent contre " les énormes et terrifiants démons de la vie ordinaire ". Tous les sans-grade du service des contrôles de l'antenne 7 du centre régional des impôts de Peoria par exemple...
Ainsi reconstitué, ce Roi pâle est bien l'ultime livre sur lequel David Foster Wallace aura travaillé. Mais ce n'est pas le dernier qui parviendra aux lecteurs français. En 2014, ceux-ci devraient être en mesure de découvrir une traduction d'Infinite Jest aux Editions de l'Olivier. Dans sa version américaine, le chef-d'oeuvre de DFW fait plus de 1 000 pages. Encore un morceau de choix à se mettre sous la dent. (Florence Noiville - Le Monde du 4 octobre 2012 )

Avant même de mourir, David Foster Wallace était un écrivain culte, auteur d'Infinite Jest, un livre monstre de plus de mille pages publié en 1996. Un roman impossible à résumer, infiniment complexe avec ses digressions, ses notes vertigineuses, son va-et-vient constant entre la culture pop et les théories philosophiques les plus pointues. Dès sa parution, les critiques comparent Foster Wallace à Thomas Pynchon ou Don DeLillo, en font un héraut du postmodernisme américain. Dave Eggers, Zadie Smith et, bien sûr, Jonathan Franzen l'encensent...
Roman en fragments autour de la vie d'employés d'un centre des impôts dans lequel Foster Wallace se met en scène et aborde, entre autres, les questions de la citoyenneté et de l'engagement politique, Le Roi pâle peut se lire comme le double inversé d'Infinite Jest. (Elisabeth Philippe - Les Inrocks, octobre 2012 )

Foster Wallace ne parle pas de la technocratie européenne, mais de l'administration fiscale américaine. Il y a travaillé en 1985-1986, comme «contrôleur de routine», à Peoria dans l'Illinois. Il avait pris ce poste pour être momentanément exempté du remboursement d'un écrasant prêt étudiant. A l'université, afin d'améliorer l'ordinaire, il écrivait les copies de compagnons moins doués et mieux dotés. L'un d'entre eux deviendra vice-président de l'université. Quant au nègre, on l'a viré. Le Roi pâle est l'énorme avorton né de cette expérience dans l'administration fiscale : une suite d'observations et de portraits, actifs ou rétroactifs, des fonctionnaires et contribuables en déroute qu'il a côtoyés, au moment où Reagan bouleverse l'organisation, et, du même coup, les valeurs démocratiques de la société américaine. L'auteur s'est tué le 12 septembre 2008 sans l'avoir achevé. Son éditeur a rassemblé les cinquante morceaux : on lit les terrils et pépites d'une mine abandonnée...
La réalité est un rêve de maniaque obsessionnel, un monde tragique dont David Lynch et Thomas Pynchon sont les parrains... (Philippe Lançon - Libération du 18 octobre 2012 )

Le résultat est un chef-d'oeuvre absolu bien qu'inachevé, 600 pages qui plongent au coeur du système fiscal, de sa monotonie presque mystique. «Le Roi pâle» est un roman sur la survie de l'humain en milieu bureaucratique...
Mais ce «Roi pâle» impose déjà Wallace comme un de ces écrivains qui apparaissent, dit-on, une fois par siècle. Une synthèse entre Kafa, DeLillo, Perec et Houellebecq, capable de régurgiter les névroses de la pop culture et du capitalisme tardif dans des textes qui prennent en permanence les conventions romanesques à leur propre jeu. Ce qui impressionne le plus, c'est sa capacité maniaque à gérer une masse d'informations toujours grandissante, qui tourne sur elle-même jusqu'au point où la différence entre le grandiose et le détail est abolie. Il fait ce que la science physique n'a pas su faire : trouver un principe unique qui régit l'infiniment grand et l'infiniment petit. Il est le premier écrivain du siècle des vertiges. (David Caviglioli - Le Nouvel Observateur du 18 octobre 2012 )

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Rechercher des articles similaires par rubrique