• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le roman de l'Allemagne: ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le roman de l'Allemagne: Ou l'histoire secrète d'une renaissance... Broché – 12 septembre 2013

3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 22,00 EUR 6,95
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Tel qu'il se dit nouvellement en français, le German Bashing n'est plus le tabou inviolable qu'il a été. Jaillies de l'inné des peuples européens, certaines secousses telluriques signalent ainsi le retour de méfiances séculaires. Cette suspicion vise l'éternel Streben nach, «tension vers» une inatteignable perfection de la force qui va germanique, «âme de malheur faite avec les ténèbres» dont se méfiait jadis le germanophile désabusé qu'était Victor Hugo.
Les miasmes d'un passé que l'on croyait révolu affleurent à nouveau dans les consciences. Les liens entre luthériens du septentrion et catholiques du Midi se désagrègent, alors même que l'islam s'affirme comme l'une des religions majeures du concert spirituel européen. Neutraliser ces nuisances implique-t-il le recours à des médecines bien plus décapantes ?
En ce début de XXIe siècle, cette question taraude les esprits. Partant de l'incroyable privilège qui fut le mien d'avoir souvent eu accès à des situations, propos, documents et péripéties inédites qu'il n'est désormais plus déloyal ou illégitime de révéler, elle mérite que je m'attache à y répondre.

S'impose en tout cas une approche bienveillante et néanmoins clinique de ce que révèle, au plus profond et depuis des temps immémoriaux, le roman de l'Allemagne. Pas plus qu'une promenade sur un chemin de roses, ce roman n'est une permanente descente aux enfers. Mais l'équipée reste sauvage, comme l'ont été les hordes germaniques du septentrion. Exaltée à l'image de l'authentique révolutionnaire que fût Martin Luther. Humble et résignée comme les potentats provinciaux d'un Saint-Empire germanique parcellisé, en application du traité de Westphalie, en confettis territoriaux insignifiants. Avant de se réveiller aux feux d'une Grande Nation française révolutionnaire et colonisatrice. Pour ensuite mieux la combattre en s'appropriant son modèle national et impérial.
Concernant l'intérêt des Français pour les réalités allemandes, je suis parfaitement conscient de la persistance d'une profonde allergie latine envers cet univers rébarbatif et synonyme d'épreuves et de défis renouvelés que redevient la Germanie. Alors que l'inverse est beaucoup moins vrai. Car les classes moyennes allemandes, ouvertes aux farnientes du Sud, voyagent souvent et beaucoup. Ils ne connaissent pas tout sur la France. Mais ils admettent aisément, sans jamais la craindre, que la patrie de Voltaire, des couturiers de luxe et des maîtres queux raffinés, même arrogante et irritante, puisse se poser comme le foyer d'une civilisation indépassable.
Ah, ces satanés Allemands ! Mais comment font-ils ? Quel est le secret de leurs resurgissements économiques insolents et répétitifs ? Hantée par un déclin annoncé, l'Europe s'interroge sur son avenir en se regardant dans un miroir made in Germany. La Gaule est inquiète. Et l'ombre portée d'une Germanie-phénix renaissant une nouvelle fois de ses cendres suscite des phobies d'un autre âge. C'est tout juste si, dans les débuts de panique que suscite le décrochage actuel de la France, le climat ambiant ne s'apparente pas à celui de la débâcle à 100 000 morts de 1940. Dans le même temps, le modèle de la fourmilière germanique, qui pose la stabilité monétaire en totem et érige la compétitivité - longtemps un gros mot dans l'espace latin ! - en alpha et oméga économique, est redevenu l'horizon largement indépassable des cigales du Sud méditerranéen.
«Encore un instant, monsieur le bourreau !» Par quel subterfuge serait-il possible de reculer les aiguilles du temps pour retrouver la Germanie docile, consentante et «bonne payeuse» des années 1950 et 1960 ? Comment rendre l'Allemagne «supportable», ou mieux encore, comment l'«intégrer» ou la «réabsorber» pour mieux la «neutraliser» avant de la «digérer» ?

Présentation de l'éditeur

Satanés Allemands ! Mais comment font-ils ? Quel est le secret de leurs resurgissements économiques insolents et répétitifs ? Hantée par la menace d'un déclin annoncé, l'Europe s'interroge sur son avenir en se regardant dans un miroir made in Germany. Explorant les ressorts profonds des réussites économiques germaniques, l'auteur raconte comment, vouée au service des pires et des meilleurs régimes, la chaîne de compétitivité industrielle et manufacturière allemande ne s'est jamais véritablement et durablement rompue depuis le milieu du XIXe siècle. Pour lui, l'Allemagne moderne résulte d'une longue sédimentation de l'éternel retour nietzschéen que ponctuent l'influence des climats, les bourrasques de l'histoire, les fluctuations de la géopolitique et des aléas de l'économie. Il explique aussi pourquoi, malgré son niveau d'excellence économique et son exemplarité démocratique, l'Allemagne, entravée par le boulet que reste l'épisode nazie, ne dispose en rien de l'autorité morale l'autorisant à prétendre à un quelconque leadership européen. Fruit d'une immersion de plus de trois décennies dans la «chose allemande», ce Roman de l'Allemagne, cousu de témoignages inédits, nourri de séquences vécues in vivo et de révélations éclairantes, relate l'épopée que représente l'actuel retour en majesté de l'Allemagne au premier plan des scènes européenne et mondiale. Écrivain et journaliste, homme de radio et de télévision. Michel Meyer a longtemps été correspondant en Allemagne, en Russie et en Europe de l'Est. Intime de la chose allemande et de la confrontation Est-Ouest, confident et traducteur de Willy Brandt, proche des chanceliers Helmut Schmidt et Helmut Kohl, il a notamment publié une douzaine d'essais et de romans dont /'Histoire secrète de la chute du mur de Berlin. Le Démon est-il allemand ? et Le Frère Rouge.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Franco-allemand (58 ans), j'en aurai lu des livres sur l'Allemagne dans ma double passion pour nos deux cultures, enfin un vrai miroir d'un vrai connaisseur. Excellent, un livre de chevet à compulser régulièrement, il a sa place à côté de Mme De Stäel. Se lit vraiment comme un roman, avec surprises et rebondissements qui donnent sans cesse l'envie de lire encore et encore.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce n'est pas un roman, contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser. Il s'agit d'une analyse fine et fort bien écrite de la situation allemande et surtout des raisons de son succès économique. L'auteur connaît parfaitement son sujet.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
J'ai lu ce roman, mon entourage l'ayant loué sur de nombreux points. Habitant moi même en Allemagne, j'ai pu constater que certains faits n'étaient pas exacts, qu'il y avait de nombreux clichés, le germain travailleur et méticuleux versus le latin nonchalant. Le style et les nombreuses fautes de frappe n'ont pas arrangé mon jugement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
la collection des lieux et destins magiques de Vladimir Fédorovski est une très belle idée.
a lire avec intérêt ce roman de de l'Allemagne de Michel Meyer
comme les autres titres de la série
le dernier en date le roman du café de Pascal Marmet une pure merveille !!!!!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?