EUR 6,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
De la sagesse tragique - ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

De la sagesse tragique - Essai sur Nietzsche (Anglais) Poche – 22 novembre 2005

4.1 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,10
EUR 6,10 EUR 11,40
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • De la sagesse tragique - Essai sur Nietzsche
  • +
  • Le Crépuscule d'une idole
  • +
  • Traité d'athéologie : Physique de la métaphysique
Prix total: EUR 22,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Un siècle après la mort de Nietzsche, notre époque n'a toujours pas examiné en quoi sa philosophie était porteuse d'immenses révolutions. Entre lui et nous, en effet, s'intercalent plusieurs types de parasites : une sueur qui dénatura son héritage, deux guerres et des idéologies qui brandirent son nom pour servir des causes qu'il aurait, à coup sûr, récusées, et, plus gravement, une impressionnante série de lectures de mauvaise foi et d'interprètes mal intentionnés... Tout ceci contribue à produire de Nietzsche une image fausse, floue, dangereuse - qu'il était urgent, à tous égards, de rectifier. C'est à cette tâche que s'emploie Michel Onfray dans ce texte inédit, qui date de 1988. Pour l'auteur hédoniste du Traité d' athéologie - qui a toujours revendiqué ce que sa réflexion devait au Gai savoir -, il s'agit là d'un formidable exposé du nietzschéisme originel et d'une émouvante " reconnaissance de dette " à l'endroit d'un philosophe majeur. D'où cette " introduction à Nietzsche " dont le ton se veut, à la fois, pédagogique et empreint de gratitude.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Ce livre est un essai et après lecture, je n'ai pas l'impression de mieux connaitre la pensée de Nietzche qu'avant.
Michel Onfray devrait le réécrire car ce livre n'est pas au niveau de ce qu'il publie habituellementi.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Nietzsche le dit lui même dans Ecce homo : "la sagesse tragique fait défaut". La philosophie entendue comme volonté d'une sagesse et la tragédie comme attachée au réel voire remède du pessimisme. Pour Onfray toutes les vies sont tragiques qu'elles le veulent ou pas , c'est une condition de leur existence. Onfray, philosophe du vivant, toujours plus difficile de l'être pour les morts, il est aussi dans son temps même si ses idées sont toujours posthumes. Le catéchisme libéral qui fait la loi en ce début de XXIème siècle aurait ulcéré un Nietzsche déjà écoeuré par la pensée anglo-saxonne. Nietzsche n'est en rien un idéaliste, lui qui définit sa philosophie autour de l'amor fati (toute la réalité est bonne). Nietzsche voit la modernité comme une dégénérescence de la civilisation européenne et lui préfère la période présocratique et son état dionysiaque.
Ce livre de jeunesse pour Michel Onfray est un bon marche pied pour comprendre la philosophie nietzschéenne alors que certains l'affublent encore d'inhumain, d'antisémite d'élitiste, de macho, de misogyne, de raciste , ... les autres marches peuvent être gravies avec Pierre Héber-Suffrin puis Patrick Wotling et Céline Denat.
Avec ce livre et sa musique pleine de vie, j'ai donc ressenti des nectars plein la bouche dégouliner sur mon menton et alors même que mes yeux pétillaient, mon intestin se relâchait et mon odorat aux aguets, je ne pouvais retenir ma main qui allait se resservir dans cette coupe pleine de fruits de la passion.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
On doit dire du philosophe Michel Onfray qu'il rend son lecteur intelligent. En témoigne ici son analyse circonstanciée de la pensée nietzschéenne et le portrait qu'il dresse de l'auteur d'Ainsi parlait Zarathoustra. À cet égard, le discours d'Onfray s'organise autour de deux axes majeurs de réflexion respectivement intitulés : « Les orages négateurs » et « La grande santé ».

Dans le premier cas, Michel Onfray met en avant la valeur négative des systèmes de pensée qui fondent la rhétorique « civilisatrice », pour ne pas dire « colonisatrice », à partir de laquelle se sont construites et forgées les moeurs ou les règles de vie des sociétés occidentales depuis deux millénaires, et contre laquelle argumente le philosophe allemand, en particulier celle qui caractérise le christianisme et le socialisme en son temps. Dans le second cas, au contraire, il fait ressortir les idées inscrivant le propos de Friedrich Nietzsche dans la dynamique constructive d'une interprétation du monde et de soi-même qui se concentre sur la réalité de l'individu perçu comme un véhicule d'énergie vitale et d'instincts qu'il appartient à ce dernier de contrôler et de sublimer pour faire de soi-même « une oeuvre d'art », participant de la sorte des valeurs et des principes qui composent la nature du surhomme.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une reprise parfaitement réussie d'un livre écrit en 1988. En résulte une écriture fluide et limpide justifiant presque à elle seule la lecture de ce livre. En refermant celui-ci, on a le sentiment quer Nietzsche est un ami. Et Michel Onfray aussi.
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus