• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le salon des refusées a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par monteslivres
État: D'occasion: Très bon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Le salon des refusées

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
15 neufs à partir de EUR 8,99 5 d'occasion à partir de EUR 7,30
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Claire Diterzi


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le salon des refusées
  • +
  • Tableau de chasse
  • +
  • 69 battements par minute
Prix total: EUR 36,95
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (21 janvier 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Naïve
  • ASIN : B00AJOOYSQ
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 23.969 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Le roi des forêts
  2. Nature morte
  3. La précieuse
  4. Renaissance
  5. Au salon des refusées
  6. Cadavre exquis
  7. Entre ses mains
  8. Le bal des pompiers
  9. Branle du lazio
  10. Riders on the storm
  11. Clair-obscur
  12. Corps étrangers

Descriptions du produit

Descriptions du produit

1 - Le roi des forêts
2 - Nature morte
3 - La précieuse
4 - Renaissance
5 - Au salon des refusées
6 - Cadavre exquis
7 - Entre ses mains
8 - Le bal des pompiers
9 - Branle du lazio
10 - Riders on the storm
11 - Clair-obscur
12 - Corps étrangers

Critique

De Boucle en Tableau de Chasse et de Billy The Kid en Rosa La Rouge, Claire Diterzi n'a cessé de changer d'époque, de costumes et d'oripeaux musicaux en trouvant au passage un style reconnaissable et inimitable qui fait toute l'originalité de la chanteuse dans le paysage si commun de la chanson. Cette cinquième exposition publique et solitaire accouchée dans la douleur porte une nouvelle fois la marque de son talent hors-norme.

Le Salon des Refusées
fait doublement référence au salon des peintres indépendants créé par Napoléon III en 1863 afin de s'opposer à l'arbitraire « bon goût » du salon officiel et à la nomination de Claire Diterzi comme artiste en résidence à la Villa Médicis de Rome, une première qui a suscité une levée de boucliers de la part de compositeurs contemporains. De cette humiliation la chanteuse la plus originale (la plus douée ?) de l'Hexagone en a tiré un auto-portrait en onze tableaux plus naturalistes que jamais, sans ou peu de synthés ni fanfare ou trompette mais avec seulement quelques touches de rock et un très seyant classicisme entouré de cordes et de piano.

D'emblée « Le Roi des forêts » qui chasse le méchant à grands coups de guitare s'avère  adéquat pour amener à l'ex-chanteuse punk un public plus large, susceptible d'adhérer à la suite d'un album au langage fleuri à écouter entre les lignes. De l'atmosphère baroque de « La Précieuse » au style Renaissance de « Le Bal des pompiers » et son initiation à la viole de gambe, Claire Diterzi colle des vers tout contemporains et n'en pointe pas moins certains travers avec la grande malice qui est la sienne ou une certaine douleur dans ledit « Au Salon des refusées ».

Incessant chassé-croisé entre des musiques aux influences multiples (les flûte, cordes et vibraphone de « Renaissance » et « Cadavre exquis » renvoient à Bach, au jazz ou aux musiques du monde), Le Salon des Refusées, reprise de « Riders On The Storm » de The Doors incluse, met une nouvelle fois en évidence la nature profonde d'une artiste à part. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
excellent album, aux textes ciselés, avec une voix d'une grande beauté. Une réalisation somptueuse et un mariage sublime de viol de gambe, violoncelle et guitare électrique ! Si vous aimez la chanson à texte aux arrangements aboutis, jetez une oreille sur les chansons de Christophe AMELINE.... à découvrir !!!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cetalir TOP 100 COMMENTATEURS le 25 janvier 2013
Format: CD
Moyennement convaincu par le précédent album consacré à Rosa Luxemburg (Rosa la Rouge) qui n'avait pas le même peps et la même inventivité que le fabuleux Tableau de Chasse, j'avoue que j'attendais avec une certaine impatience le tout nouveau disque de cette artiste si particulière et qui revendique clairement sa singularité.

"Le Salon des Refusées" est tout sauf un titre anodin. D'ailleurs chaque mot des textes de Diterzi, chaque photographie de ses très beaux livrets fait l'objet d'une sélection scrupuleuse et porteuse de sens. Il fait écho à la fameuse exposition de 1863 où plus de trois mille artistes, refusés par une Académie en proie à un conformisme aussi étroit qu'obtus, s'étaient regroupés pour y exposer leurs oeuvres sous le titre provocateur du Salon des refusés. C'est là qu'on découvrit Monet et les premiers impressionnistes entre autres et l'exposition fut un formidable succès qui servit d'accélérateur à la création en France. Mais Diterzi y a malicieusement ajouté un "e" pour devenir "Refusées". Un clin d'oeil à sa nomination en résidence à la Villa Médicis où elle fut la première artiste de variété à jamais être acceptée. Une nomination qui lui valut force polémique et méchants propos.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Des textes intimes, un chant sobre, le son rugueux d'une viole de gambe... L'inclassable Claire Diterzi rentre de la villa Médicis avec un album magistral.
On aime passionnément

Dire que son arrivée à la villa Médicis avait fait s'étrangler quelques pisse-froid, terrifiés qu'une artiste de musique dite « populaire » puisse partager le même espace que des compositeurs « savants »... Ce Salon des Refusées est une réponse flamboyante. Un album truffé de références, étonnant, exigeant, déconcertant. Et remarquable. Sans lâcher sa guitare électrique, Claire Diterzi délaisse les machines qu'elle affectionnait pour un instrument banni (refusé, lui aussi) de la chanson et la pop : la viole de gambe. En résulte un son âpre, presque ancestral ; un dépouillement acoustique auquel elle ne nous avait pas habitués. Même son chant se débarrasse des effets d'hier, s'offrant dans une nudité d'équilibriste, impressionnant, mais pas démonstratif. Comme si l'éloignement créatif — et l'adversité ? — l'avait poussée à revenir à l'essentiel. A bien écouter, son disque dessine une carte du Tendre, au plus intime, dont le titre devient peu à peu un tiroir à double, ou triple fond. La « refusée » Diterzi ne se cogna pas seulement à la porte de la villa ; elle se heurta aussi à des murs amoureux, et avant cela paternels, qu'elle évoque ici sans frime, colère, ni faux-semblant. L'écriture est fulgurante, osée ; traversée d'humour et d'insolence. Parfois bouleversante. Clair-obscur ou Corps étrangers sont des modèles de délicatesse. Scellant, à la barbe des coincés de toutes les chapelles, une renaissance superbe.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Cet album est à découvrir et une première écoute ne suffira peut-être pas pour en apprécier ses volutes ainsi que ses détours. Je suis la carrière de Claire Diterzi depuis quelques années. Cet album, issu d'une année passée en résidence d'artiste à la Villa Médicis, est très intime et marqué à la fois par les désillusions amoureuses de Claire Diterzi et par ses tribulations d'artiste. En effet, elle a due surmonté les critiques des maîtres dogmatiques de la Villa.
Une artiste à découvrir !!!!!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Yvo le 9 février 2013
Format: CD
Comme "Cetalir", j'avais moyennement accroché à "Rosa", alors que ses 2 précédents opus étaient, à mon humble avis, vraiment excellents ... et celui-ci est à la hauteur : surprenant, original, avec un accompagnement de viole de gambe, violon et violoncelle, elle nous fait même une reprise très réussie de "Riders on the storm" des Doors !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3
Claire diterzi poursuit sa route musicale et nous transporte dans une ambiance baroque, feutrée et douce.
Le tube " le roi des forets " est efficace tant dans le texte que dans le son très rock. La voir sur scène est encore plus magique.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?