Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le secret des orateurs : Politique, média et entreprise Broché – 20 janvier 2011

3.4 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 51,00 EUR 36,49

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés



Description du produit

Biographie de l'auteur

Stéphane André est professeur d'art oratoire. Diplômé de L'ESSEC, il a une formation de comédien et une expérience de metteur en scène d'opéra. Enseignant à Sciences-Po en master de communication, il est le fondateur du cabinet S.A. Conseil et directeur pédagogique à l'Ecole de l'Art Oratoire Stéphane André, qui enseigne ses techniques.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par MCV le 3 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
J'avais mordu l'hameçon et acheté le livre après avoir assister à une formation de quelqu'un de son cabinet. La formation était excellente, mais malheureusement je ne peux pas dire la même chose du livre où il est difficile de trouver des conseils profitables pour sur la pratique de l'oration.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai la chance de suivre actuellement le grand cours de l'école de l'art oratoire, formation en une année dirigée par l'auteur de ce livre:
[...]

L'approche de Stéphane André est aussi simple que profonde. Ici pas de trucs ou d'effets de manche. On en revient aux bases: Le regard sur le public, le dos droit, et la voix qui porte (RDV). Et ça marche !

J'ai lu de très nombreux livres portant sur le développement personnel et la communication, en français comme (surtout) en anglais, et c'est de loin celui qui m'a le plus marqué. A noter qu'il ne se suffit pas à lui même et que, pour progresser, assister aux formations de Stéphane André est nécessaire (c'est gratuit tous les premiers jeudi du mois à Paris). C'est une bonne introduction qui demande donc à être complétée, et je ne mettrais donc que 3 ou 4 étoiles pour le livre lui même. Mais c'est 5 en comptant la méthode qui l'accompagne, et à laquelle il ouvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Un consultant quelconque m’avait recommandé la lecture de ce livre que j’ai donc acheté. Pas bien épais, mais le contenu utile est encore plus mince !
Dans les premiers chapitres et à plusieurs reprises dans la suite, Stéphane André marque une pénible obstination à expliquer que les occidentaux et en particuliers les français sont de mauvais orateurs. Soit.
Il va ensuite introduire essentiellement trois idées clés qui tiendraient chacune en dix lignes (verticalité, regard portée globale et vouloir vocal). Ces idées sont illustrées d’exemples sûrement pertinents mais malheureusement datés (qui se souvient des primaires du PS en 2007 ou des interviews de Georges Marchais ?).
Et comme ces exemples sont essentiellement tirés du monde politique, S André nous inflige aussi ses analyses personnelles, sans aucun rapport avec la raison qui nous a fait acheter le livre dont des pages entières pourraient être supprimées. Ceux qui aiment la méchanceté et l’agressivité à tout va se feront plaisir dans cette lecture (contre le système éducatif, les journalistes, les coachs en communication, les hommes politiques de tous bords…).
Pour ceux qui veulent améliorer leur présence et leur talent ne l’achetez pas et retenez seulement qu’il faut se tenir droit, regarder ses interlocuteurs et son public en changeant régulièrement de "cible" et travailler à bien utiliser sa voix.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Fondetforme TOP 500 COMMENTATEURS le 27 septembre 2014
Format: Broché
Le monde de l'édition regorge de petits guides qui n'en sont pas et de secrets qui ne sont que marketing.

Ce livre-là a connu de nombreuses ré-éditions depuis 1992. Cela explique une forme très classique presque d'un autre âge. Elle nécessite de savoir lire ... non seulement tout le monde ne sait plus toujours parler mais peut-être le lecteur sachant lire manque-t-il lui aussi au point que l'on doive concevoir des livres comme des modes d'emplois de photocopieuses !

Il s'agit donc ici d'un vrai livre et d'un vrai auteur. Stéphane André, à travers de nombreuses histoires vécues depuis trente ans au moins, nous amène peu à peu à prendre conscience du parcours à faire pour que l'orateur prenne la mesure de la dimension corporelle de cet exercice. Juger négativement sa perception sans fard de la piètre performance en ce domaine de nos politiciens et de nos journalistes me semble un effet pervers et émollient de la sempiternelle pensée "positive".

Stéphane André connaît son sujet à fond et ne courtise personne, c'est assez rare pour que cela soit souligné !

Bien sûr, certains regretteront les recettes habituelles. Il s'agit en vérité de tout autre chose ici: de la présence aux autres et au monde pas seulement lorsqu'il s'agit de monter sur scène. Toutes les occasions de communication et de gestion de la relation sont en cause. Comment prétendre manager sans cela ?

Ce livre et le savoir traditionnel auquel il se réfère, révèlent une grande lacune de l'enseignement en général et de la formation des managers en particulier.

Un livre de référence pour le dirigeant et le manager.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Stéphane André se présente comme un professeur d’art oratoire venu du monde du théâtre. Cependant le livre parle surtout de politique : c’est là le vrai « terrain de jeu » de Stéphane André.

Il s'agit d’art oratoire. Non pas tellement de l’art classique, hérité des anciens (Cicéron, pour ne parler que de lui). Il s’agit d’une présentation plus moderne, qui repose avant tout sur le physique, le corps. C’est là l’apport principal du livre : ouvrir les yeux sur ce qui fonde, d’après l’auteur, l’éloquence.

L’idée est de « dé-cérébraliser » l’éloquence, les français étant considérés par l’auteur comme de grands intellectuels mais de piètres orateurs, à l’inverse des américains. Pour atteindre l’éloquence, trois piliers sont présentés :
- La verticalité : se tenir droit, sans raideur mais avec constance.
- Le regard : regarder son « public », c’est-à-dire ceux à qui on s’adresse. Cela permet d’avoir un retour sur notre discours, et de s’adapter aux réactions de nos auditeurs, faisant ainsi d’eux un véritable auteur réécrivant le discours.
- La voix : l’auteur emploi la jolie expression « vouloir vocal ». Il s’agit d’utiliser la voix pour porter volontairement le discours.

Le ton général du livre peu déstabiliser : plutôt acide, très critique envers la plupart des hommes politiques accusés d’être des mauvais orateurs. Les journalistes télévisuels en prennent aussi pour leur grade.
Lire la suite ›
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique