• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le sens du son : Musiques... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Biblio49
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: 90
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le sens du son : Musiques traditionnelles et expression populaire Broché – 21 mars 2007


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 28,40
EUR 28,40 EUR 20,95
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Jacques Vassal :

«Donner un sens plus pur aux mots de la tribu», a-t-on lu. Mais de quelle tribu parle-t-on ? De quels mots ? Ceux du dit, de l'écrit ou du chanté ? Et, au fait, de quelle pureté ?
Nous vivons environnés de sons. De manière si quotidienne, si banale que, la plupart du temps, nous n'y pensons plus, ne savons plus leur donner un sens. Et pourtant ! Ils n'en manquent pas, même lorsqu'ils semblent n'en avoir aucun. Il en va des musiques comme de toutes les créations humaines : certaines nous anesthésient, d'autres nous éveillent. Entre ces deux extrêmes, nombre d'entre elles hésitent et doutent, se cherchent et nous cherchent. Et en retour nous cherchons en elles, selon les moments, réconfort ou révolte, apaisement ou raisons d'espérer. Parfois, de plus en plus souvent même dans nos sociétés post-industrielles, un simple amuse­ment : le «divertissement» pascalien a fait place à l'entertainment américain. «Entertainment is my business», showbusiness est-on tenté d'ajouter. Il y a toujours des marchés (de préférence mondiaux) à conquérir, des publics à séduire, des disques à vendre, des concerts à programmer, des festivals à organiser, des modes à lancer. Alors, pourquoi pas les «musiques du monde» ? L'étiquette, plus chic et plus «culturelle» en apparence que celle - plus commerciale peut-être - de worldmusic, n'en reste pas moins vague, au mieux. Au pire, elle est tout aussi dépourvue de sens que celle de «musiques actuelles», inventée par ces «communicants» ou technocrates de la culture ( ?) qui sévissent dans les allées des ministères.
Le livre d'Etienne Bours arrive à point nommé pour remettre en perspective un débat qui, à y regarder de près, ne concerne évidemment pas que les professionnels, les spécialistes ou les amateurs passionnés.

Présentation de l'éditeur

Des petits peuples du monde, Aborigènes, Pygmées, Inuit, Papous et autres autochtones, qui chantent encore leurs traditions orales, parfois quasi inchangées, parfois en plein déséquilibre, jusqu'aux nouvelles musiques de ceux qui tentent de ne pas laisser leur identité se faire submerger par les villes, les ghettos sociaux et économiques, les dictatures politiques, le broyeur de l'assimilation..., le panorama des musiques du monde est immense. Comment l'aborder ? Chaque peuple, chaque groupe, chaque communauté véhicule une musique qui plonge encore tant bien que mal en ses racines ancestrales pour y trouver la sève d'une expression propre, l'affirmation d'une différence. L'homme a chanté ou fait de la musique pour vivre, pour communiquer avec les siens, avec la nature, avec les esprits. Il a chanté pour garder la force et l'unité du groupe et le fil de son histoire, pour attiser sa mémoire. La musique a été son outil de travail, son arme de combat, son plaidoyer de justice, sa prière, son pardon, sa déclaration d'amour, son chant funèbre...
Depuis plus de cent ans, les traces de ces musiques se laissent enregistrer, nous ouvrant les plus belles pages des histoires des peuples du monde. Apprendre à les écouter, c'est entrer dans ces livres d'histoire non écrits et essayer de comprendre leur enjeu humain, social, politique. À l'époque où des chanteurs populaires sont encore arrachés à l'histoire comme des bannières jetées au sol (au Chili, en Algérie, en Afghanistan...), il est important d'accorder à ces musiques l'écoute qu'appellent leurs réelles fonctions et le sens profond qu'elles véhiculent.
Le succès discographique que rencontrent ces musiques ne s'accompagne pas toujours d'une réelle connaissance ; la séduction sonore, le goût de Tailleurs indifférencié occultent parfois le contenu de ces chants et la fonction qu'ils remplissent. Etienne Bours s'attache dans cet ouvrage à enrichir l'écoute et la connaissance des peuples en éclairant le contexte dans lequel la musique est produite et entendue.

Etienne Bours est l'auteur du Dictionnaire thématique des musiques du monde (Fayard, 2002).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?