undrgrnd Cliquez ici HPALLL nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
214
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:19,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Des trois romans, c'est celui que j'ai le plus aimé : riche en émotion de toutes sortes, nous passons du rire aux larmes en faisant naitre des souvenirs d'adolescence. D'une écriture légère et tellement réelle que je me suis replongé dans ma propre adolescence mais aussi dans celle de mon fils que je retrouve dans pas mal de chapitres : l'amitié avec un grand A, la préparation du bac, l'incertitude de l'avenir, et le coeur de son histoire, la maladie qui frappe même les plus jeunes. Il y a des écritures auquelles on s 'attache celle de Mr Legardinier en fait partie : c'est un univers qui me correspond tout à fait, et je prend un énorme plaisir à le lire. Je me freine pour ne pas finir trop vite, j'ai déjà alléché mon flls par la lecture d'un chapitre sur l'avenir et la chance de nos adolescents interprété magistralement par un professeur d'éco. Finalement, les années passent mais les ado restent les mêmes, et c'est bien rassurant. Un formidable moment de lecture que j'ai savouré.
0Commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2013
Nous sommes loin des délires clownesques de Demain j'arrête !, toutefois le bonheur de lecture n'aura nullement été amoindri.
J'ai beaucoup apprécié cette histoire où tendresse et émotion sont solidement ancrées. J'ai également eu la sensation de revivre l'année de mes 17 ans, une période riche, intense et bouleversante, où l'on aimerait se prendre pour les rois du monde, avec un peu la trouille au ventre.
L'histoire met à l'honneur l'amitié, la famille, l'amour et c'est tellement beau, tellement fort. J'ai ri et pleuré tout du long !
66 commentaires| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Parce qu’en ce mois de novembre, j’ai pris la décision de faire faire un petit régime à ma PAL, j’en ai donc sorti Et soudain tout change qui y traînait depuis près d’un an. Et samerlipopette, mais qu’est-ce que j’ai été bête d’attendre aussi longtemps avant de le lire ! Parce que si j’ai eu deux gros coups de cœur pour "Demain, j’arrête" ! et "Ça peut pas rater" du même auteur, "Et soudain tout change" est encore plus génialissime ! Tout aussi drôle mais beaucoup, beaucoup plus poignant. Parce que j’ai pleuré, beaucoup pleuré…

Comment parler de ce roman sans vous poiler ? Comment vous convaincre qu’il faut absolument le lire sans trop vous en dire ? Comment réussir à lui rendre justice ? Voilà toutes les questions que je me suis posée au moment d’ouvrir ma page Word pour commencer ma chronique. Questions que je me pose toujours d’ailleurs (c’est pour ça que depuis deux paragraphes, je vous parle pour ne rien dire). Mais bon, je me lance.

Dans Et soudain tout change, Gilles Legardinier, ou plutôt Camille devrais-je dire, nous ramène à nos années d’insouciances, nos années lycées. Camille pour qui tout va pour le mieux, elle s’apprête à passer sa dernière année de lycée dans la même classe que tout son groupe d’amis. Les voilà tous enfin réunis, prêts à survivre dans la jungle qu’est le lycée, à croquer la vie à pleines dents, à s’amuser, encore et encore, ensemble. Jusqu’à ce que soudain, tout change. Jusqu’à ce que le titre prenne tout son sens. Jusqu’à ce qu’on tremble, qu’on espère, et que l’on comprenne. Jusqu’à cette (presque) fin magnifique. « Presque » car je ne parle pas de la fin en elle-même, mais de la fin d’un des chapitres précédents, la manière dont Gilles Legardinier a réalisé ce que l’on redoutait. Une manière tout simplement WAOUH ! Magnifique, tellement magnifique, en un mot, en un quart de seconde, il m’aura fait pas passer du rire aux larmes.

Gilles Legardinier qui arrive à me faire vivre ici, ce que j’ai vécu en lisant Qui es-tu Alaska ? et surtout Nos étoiles contraires de John Green : rire, couiner, glousser et pleurer à la fois. J’ai rigolé devant toutes les bêtises et tous les plans foireux géniaux de Camille et ses amis. Vraiment certains passages m’auront fait mourir de rire (et m’auront aussi, il faut bien l’avouer, rappeler quelques souvenirs mais je n’en dirai pas plus ^^). J’ai couiné devant les relations entre certains personnages, des relations d’amour, d’amitié qui sonnent tellement juste, qui sont tellement belles, qu’on ne peut que sourire et couiner !

Sauf que dans la vie tout n’est pas rose et celle-ci peut se montrer être une vraie garce (je ne vois pas comment le dire plus poliment, toutes mes excuses). Et c’est ce qui se passe dans Et soudain tout change. La vie ne va vraiment pas leur faire de cadeau, leur faire endurer une épreuve que personne ne devrait avoir à vivre mais malheureusement on ne peut rien y faire. C’est une épreuve qui va les unir et les rendre plus fort que jamais, dont ils vont se remettre tout doucement car comme on dit, la vie continue …

Gilles Legardinier m’a encore épaté grâce à sa plume toujours pleine de douceur et de délicatesse, tout en étant croquante et craquante. Je suis toujours aussi surprise à chaque fin de lecture de me dire, mince, c’est vrai que l’auteur est un homme (les bons vieux préjugés ^^). Il a parfaitement peint ici les sentiments, les questions, les doutes de ces adolescents que la vie rend adulte bien trop tôt. Certains passages sont vraiment dramatiques, vous feront pleurer à coup sûr mais pourtant le livre garde tout au long ce petit zeste de malice qui fait sourire malgré tout. On sait que l’on risque d’avoir le cœur brisé mais l’on ne peut pas s’empêcher de continuer pour tous les petits moments de bonheur, de joie, d’amitié et d’amour que l’on croise.

Et puis, quelle fin magnifique, pleine d’espoir et qui nous réconforte, nous « répare ». On est seulement triste de quitter Camille et compagnie en si bon chemin, on a envie de les suivre un peu plus longtemps, de rire avec eux, de sourire, d’aimer.

Soudainement Vôtre,
Melwasul

Blog: Lune et Plume
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai eu un coup de cœur pour la plume de Gilles Legardinier dès les 1ères lignes de "demain j'arrête" et c'est avec impatience que j'attendais la sortie de ce livre.

Après Julie la trentenaire et Andrew le sexagénaire, voici l'histoire, à quelques mois du bac, de Camille, jeune lycéenne, et de sa bande de copains, tous gentiment perchés. A la manière d'un journal intime, Camille nous confie ses craintes, ses doutes, ses peurs mais aussi ses espoirs et ses joies. Comme beaucoup de jeunes, elle se pose énormément de questions sur la vie et j'ai quelques fois souri en me reconnaissant dans ses interrogations.

Gilles Legardinier nous raconte quelques mois dans la vie de Camille, ses instants qui précèdent le passage d'une vie insouciante à une vie plus sérieuse. Ses quelques mois où tout change et où on se rend compte que nous ne sommes plus vraiment des enfants mais pas non plus tout à fait encore des adultes.

Les personnages sont quelque peu caricaturaux mais on sent que l'auteur y a mis tout son amour, alors on pardonne facilement.
Le ton est un peu moralisateur mais jamais condescendant et comme d'habitude, on rigole, on est ému, on verse quelques larmes, car les mots de G. Legardinier trouvent écho en chacun de nous.

En ce qui me concerne j'ai trouvé ce livre légèrement en dessous des deux derniers, peut-être parce qu'il est un peu plus triste, mais ses histoires et ses personnages sont toujours un plaisir à découvrir, une croquette de bonheur et de bonne humeur dans ce monde trop souvent gris!

Si vous avez aimé "demain j'arrête" et "complètement cramé" vous aimerez très certainement celui-ci aussi. Quant à ceux qui ne connaissent pas encore cet auteur, allez-y, foncez!
0Commentaire| 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2015
Vous avez aimé "Demain J'arrête" et beaucoup ri en le lisant ? Ne continuez pas à lire les commentaires, vous pouvez lire "Et soudain tout change" sans hésiter !

Pour les autres lecteurs qui ne connaissent pas Gilles Legardinier, je vous invite à découvrir son univers. Dans "Et soudain tout change", nous suivons une jeune fille et sa bande d'amis durant sa dernière année au lycée. Une année charnière pour nous tous, avec le Bac, l'orientation à choisir, et beaucoup d'amis que nous ne reverrons plus ou que très peu ensuite. L'auteur se replace parfaitement dans cette période de la vie, et cela vous rappellera immanquablement de nombreux souvenirs.
Le rythme du roman est rapide et clair, enchaînant scènes sur scènes sans long monologue ou description, comme s'il s'agissait d'un film.
Mais c'est surtout l'humour omniprésent qui marque ce livre. Je n'ai que rarement autant ri en lisant un roman ! Les histoires sont rocambolesques et frôlent souvent l'absurde, mais les situations autant que les réflexions de la narratrice sont hilarantes.

"J'ai aussi entendu la voisine d'en face déclarer que Dieu allait le rappeler à lui et qu'il irait au paradis des chats. Quand, une semaine plus tard, sa machine à laver a cramé et qu'elle s'est plainte à tout le quartier, j'aurais dû lui dire que c'était Dieu qui l'avait rappelée et qu'elle irait au paradis des machines à laver !"
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'histoire est belle.
L'histoire est fraîche.
L'histoire est magnifiquement écrite.
L'histoire est triste.
>
Je viens d'en lire les dernières lignes, les larmes aux yeux, bouleversée...
>
L'émotion va grandissante au fil des pages et, paradoxalement, on rit beaucoup des aventures de Camille et de sa bande d'amis !
Les situations sont souvent loufoques voir improbables mais ces ados sont tellement attachants qu'on en oublie l'incongruité des évènements.
L'écriture est fraiche et il est difficile de croire que c'est un homme qui a écrit cette histoire alors qu'elle est racontée à la première personne par une jeune ado ! Quelle performance !!!
J'ai souvent ri aux expressions de Camille, encore plus aux maladresses de Tibor et j'ai espéré jusqu'au bout pour Léa...
>
Ce livre est un véritable hymne à l'amitié, la vraie, celle qui dure, celle qui vous aide à traverser les épreuves.
C'est un livre qu'on a du mal à lâcher et qui nous laisse un vide une fois terminé... Difficile de se séparer de cette belle bande d'amis !!!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2014
Avant chaque achat, j'ai l'habitude de lire les commentaires et certaines opinions très négatives m'ont fait douter.
HEUREUSEMENT QUE JE N'EN AI PAS TENU COMPTE CAR JE SERAIS PASSÉE À CÔTÉ D'UN MOMENT FORT AGRÉABLE !!!

A l'instar de certaines personnes, je ne me sentais pas du tout attirée par le thème de l'adolescence. Finalement, JE ME FÉLICITE D'AVOIR FAIT CONFIANCE À GILLES LEGARDINIER QUI, UNE FOIS DE PLUS, M'A CONQUISE. Ces ados n'ont rien à voir avec les "têtes à claques" d'aujourd'hui. Ce sont plutôt des jeunes de ma génération, bien élevés, tout simplement. Si c'est ça, être gnangnan, alors je suis bien contente de l'être !
(au passage, il ne serait pas superflu de revoir la définition exacte du mot "gnangnan" dans le dico)

Venons-en à l'histoire proprement dite. Il est certain que l'on ne va pas retrouver Julie à chaque roman ! Gilles Legardinier fait l'effort de se renouveler à chaque fois pour ne pas nous resservir les mêmes plats. Encore faut-il être capable de se transposer dans la peau des divers héros et personnages, si différents les uns des autres. Peut-être que ceux qui ont eu l'impression de lire du vide sont trop pétris de certitudes pour se poser des questions sur la vie, sur ce qui est essentiel dans nos existences, a fortiori dans notre société actuelle ? Moi, plus je vieillis et plus je m'en pose ! J'ai beaucoup aimé ce livre et m'y suis reconnue à maintes reprises, que ce soit dans les discours de M. Rossi ou dans la philosophie de Léa.

Plat et fade ? NON, PERSONNELLEMENT, CE N'EST PAS DU TOUT CE QUE J'AI RESSENTI À LA LECTURE. J'ai même bien eu du mal à faire un peu durer le plaisir, tant il est difficile de reposer le livre... comme à chaque fois d'ailleurs ! Y aurait-il un syndrome Legardinier ? LOL ;)

Alors, certes, l'histoire est plus triste que celles des précédents romans mais, à mon sens, c'est précisément là que l'auteur réussit un véritable tour de force, car il ne tombe jamais dans le "pathos de bas étage" : UN VRAI NUMÉRO D’ÉQUILIBRISTE. On y parle de la vie, d'amitié, de l'amour, de la maladie, de la mort, toujours avec pudeur et justesse. On est parfois très ému et pourtant on arrive quand même à rire aussi. Si je devais choisir une métaphore, je dirais que ce livre nous fait naviguer sur les montagnes russes des émotions.

Comme à chaque fois, que ce soit dans les romans ou les thrillers, c'est avec regret que j'ai quitté les personnages et j'ai hâte de découvrir les prochains.

Bref, si vous avez un cœur et que vous avez su préserver votre âme d'enfant, faites comme moi : FONCEZ ! VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS et allez faire ressurgir des souvenirs...

En conclusion, j'ai juste envie de reprendre les propos de cette personne, qui résument tellement bien ma pensée :

"Raven - [...]
Une fois de plus, tout sonne juste, on en a la chair de poule, comment un homme peut-il viser aussi juste ? Peut-être parce que l’auteur est un homme qui passe plus de temps à regarder et à écouter ses semblables qu’à se regarder le nombril !"
11 commentaire| 23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2015
J'avais peur de ne pas rentrer dans cette histoire de "jeunes" mais cette peur n'avait vraiment pas lieu d'être.
Gilles Legardinier est un auteur très doué pour transmettre des émotions et je suis très friande de son humour. Encore une excellent moment avec cet auteur. Je recommande ce livre aux lecteurs qui souhaitent passer un bon moment, se remémorer ses années lycées ainsi qu'aux enseignants car c'est un texte gratifiant pour notre métier (je suis prof des écoles).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2015
Et oui tout change...surtout quand vous avez l'habitude de lire des thriller , et des romans de types fantastiques...Oui Gilles Legardinier à l'art et la manière d'écrire des sujets graves sur un ton plutôt léger, et ça franchement c'est un vrai régal, son écriture est fraîche, fluide et on sait où l'on va ...tout le contraire de la "pompeuserie" élitiste qui se complaît dans sa tournure alambiquée juste pour brasser dans le vide et satisfaire son ego..
Gilles est tout le contraire, une personne qui ne manque pas d'humour et ça c'est appréciable de nos jours...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
Tant de sensibilité chez un homme, cela ressemble à de la grâce. Il m'avait déjà touchée lorsque dans un interview il parlait des femmes :
« Leur fragilité me touche, leur puissance affective m’impressionne, leur capacité à l’espoir me fascine. Ce monde n’a de valeur que parce qu’elles sont là. Quiconque veut les comprendre n’a qu’à les écouter. C’est, je le crois, une belle façon de les aimer. Le fait que tant de monde soit si surpris qu’un vrai mec puisse « si bien » comprendre les femmes me fait de la peine. Nous devrions tous y parvenir. Ce n’est pas si difficile. »
Mais à la lecture de ce dernier roman, il est clair que cet auteur connaît et comprend également très bien le monde des adolescents. En fait, voici un homme qui sait observer, qui doit ressentir fortement chacun des sentiments de ses semblables. Il sait les retranscrire et nous les resservir avec délicatesse. Dans cette lecture, une nouvelle fois, j'ai été partagée entre rires et larmes. Des situations burlesques mais qui sonnent vraies dans ce monde des ados. Quant au fond du roman, l'auteur a su éviter de plonger dans le pathos. Avec sensibilité, il nous fait vivre une situation qu'aucun jeune ne devrait avoir à connaître mais c'est, hélas, la vie... Aussi.
Extraits parmi tant de passages sympas et importants :
1) « J'ignore si c'est pour tout le monde pareil mais parfois je me fais l'impression d'être une substance chimique hyper réactive. La moindre molécule d'émotion que l'on m'envoie peut me détruire, me ranimer, me changer, me consumer ou me faire briller pour toujours. »
2) « On couche parce qu'on en a envie, on aime parce qu'on n'a pas le choix »
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,80 €
7,80 €
7,60 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)