EUR 5,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le sourire de ma mère a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le sourire de ma mère Poche – 18 août 2011

4.1 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 5,60 EUR 10,45
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le sourire de ma mère
  • +
  • Complot à Florence : dans l'observatoire de Galilée
Prix total: EUR 11,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Caterina la Simple

La Loire coule en bouillonnant dans son lit de sable trop grand, charriant des eaux couleur de ciel, de fiel et de foin, ses eaux vives de printemps, entre les berges crayeuses, entre les îlets où nichent les oiseaux, à l'aplomb du château d'Amboise puissamment ancré sur son éperon rocheux.
Il fait lourd, étrangement lourd pour la saison, en cette fin avril de l'an 1518. On se croirait soudain en août. Un ciel de lait cru brouille les couleurs et pèse sur la nuque des petites lavandières au travail depuis l'aube.
Tout le long de la berge, les robes de coton et de lin font des taches sombres sur le sable blond. Les mains s'activent sur le linge, frottent les draps bis sur les pierres plates, encore et encore. Puis les empoignent, les retournent dans un grand floc mouillé, les besognent, les étrillent et les jettent à l'eau, filets opaques qui font fuir les carpes.
D'un revers de la main, Caterina essuie vivement la sueur qui perle à son front.
C'est qu'elle ne ménage pas sa peine, la petite, les paumes rouges, presque à vif, d'avoir tant frotté dans l'eau froide qui gicle en abondance sur sa robe.
Elle est menue, la nuque gracile penchée vers le fleuve et, toute à son ouvrage, elle chantonne - plutôt murmure ou plainte que refrain -, d'une étrange voix rauque, rocailleuse, comme un torrent pressé qui remuerait des pierres. Une voix de caverne, insolite venant d'une si jeune fille.
A ses côtés, trois filles aux bras ronds s'acharnent avec moins de vigueur sur un gros tas de draps douteux, plus occupées à se raconter leurs amours qu'à battre le linge inerte. Leurs promis sont partis à l'armée, en cuirasse d'acier. Bientôt ils feront la guerre, la guerre des hommes, la vraie, qui n'est plus un jeu d'enfant. La guerre dont on ne revient pas toujours, celle où l'on risque sa peau, où, chaque jour, on peut crever comme un chien.
Un mois, deux mois déjà qu'ils sont partis en expédition lointaine. Dans quelle garnison ? Elles n'en ont aucune idée. Elles n'ont pas de nouvelles, pas une lettre, pas une seule.

Présentation de l'éditeur

1518. Caterina, quinze ans, s'exprime difficilement. On la pense simple d'esprit. Elle est servante au château de Cloux, que le jeune François Ier a mis à la disposition de Léonard de Vinci. Dans la chambre du maître, la jeune fille raconte ses journées à mi-voix au portrait d'une dame au sourire énigmatique. Le vieux Léonard, touché par cette jeune fille, comprend qu'elle est tout simplement sourde. Pour elle, il imagine un appareil auditif. Une amitié inattendue naît entre la jeune fille et le maître. Apprenant à lire, à compter, Caterina découvre l'amour auprès de Francesco Melzi, l'élève de Léonard...


Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
1518, Val de Loire. A l’occasion du baptême du dauphin, une grande fête est organisée par Léonard de Vinci, l’invité de prestige du roi François 1er. Viendra ensuite la rencontre touchante entre le génie Italien et Caterina une jeune servante.

Avec cet ouvrage, Marie Sellier s’intéresse non seulement aux travaux et études du savant mais aussi à sa personnalité, ses contradictions. Elle nous propose sa vision de cet homme si complexe et mystérieux. Quel personnage fascinant ! Ce livre mélange habilement fiction (avec l’histoire de Caterina) et récit historique. L’ambiance de la Renaissance dépeinte par l’auteur est dépaysante et charmante. Cette lecture s’apprécie d’autant plus quand on aime l’histoire, les arts et les romans.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Patricia BS TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 24 août 2011
Format: Poche
Des chapitres courts, une narration aisée, des personnages bien campés, ce Sourire de ma mère saura séduire les amateurs d'art comme les amateurs d'Histoire, et tous ceux qui auront d'en savoir plus sur cette jeune fille qui croit reconnaître sa mère dans « la dame » assise et imperturbable. Alternant les points de vue des différents personnages, chacun se glissera aisément dans l'histoire et y trouvera son bonheur.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bernard TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 juin 2015
Format: Poche
Le sourire de ma mère Niveau de classe 5e récit historique

Présentation
Caterina, une jeune fille que les autres considèrent comme un peu simplette, se retrouve servante au château de Cloux, résidence offerte par François Ier au grand Léonard de Vinci. Comment ces deux êtres que tout semble séparer vont-ils pouvoir se rencontrer et se parler ?

Commentaire
Un récit vivant à lire impérativement par les élèves s'ils vont visiter le Clos-Lucé ! Ce petit roman met en valeur aussi bien la sensibilité des personnes handicapées que l'humanité du grand peintre. Ecriture simple mais qui exprime les sentiments du personnage principal.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Excellent ouvrage jeunesse
l'écriture est facile d'accès tout en étant de qualité
l'histoire est touchante, le contexte permet de se familiariser avec le XVIeme siècle (Francois 1er/ Léonard de Vinci, ses inventions, la Joconde...)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?