• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Au sud de nulle part a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par CHAZEL LIVRES
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Voire très bon état. Envoi rapide et soigné dans enveloppe à bulles.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Au sud de nulle part Poche – 1 février 1986

4.5 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,10
EUR 6,10 EUR 3,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Au sud de nulle part
  • +
  • Journal d'un vieux dégueulasse
  • +
  • Contes de la folie ordinaire
Prix total: EUR 18,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Avec Au sud de nulle part, des "Contes souterrains" publiés en 1973, Bukowski replonge à corps perdu dans sa folie ordinaire. Ou, plutôt, il même ses délires à ceux d'autres types, restituant ce qu'il a connu, vu, pigé, enregistré, et qu'il recrache aujourd'hui, comme des morceaux de bidoche hachée gros, presque saignante.

--Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Quatrième de couverture

Avec Au sud de nulle part, des " Contes souterrains " publiés en 1973, Buko replonge à corps perdu dans sa folie ordinaire. Ou, plutôt, il mêle ses délires à ceux d'autres types, restituant ce qu'il a connu, vu, pigé, enregistré, et qu'il recrache aujourd'hui, comme des morceaux de bidoche hachée gros, presque saignante. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Nastasia B COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 16 août 2009
Format: Poche
C'est toujours un peu la même histoire, le même style, ça ne ressemble pas à de la littérature, cela paraît facile et pourtant c'est incomparable. Vous pouvez commencer un Bukowski, le laisser tomber pendant 2 ans, 10 ans, 15 ans et quand vous le rouvrez, vous avez l'impression de l'avoir fermé le matin même. Il y a une fraîcheur et un humour incroyable dans ce style mêlant scatologie, sexe et débauches variées, les pérégrinations apparemment sans intérêt d'un type bien paumé dans l'existence. Vous en sortez comme revigoré, revivifié. Je vais essayer de vous faire du Bukowski et vous aurez tout compris: "Je suis rentré dans ma piaule, c'était le bordel. Alors je me suis gratté les couilles et je suis descendu m'acheter une bouteille. J'étais raide et le gars du drugstore voulait plus me faire crédit. J'ai gueulé un bon coup et quand j'ai laissé ma montre en gage il m'a filé la bouteille. En route j'ai croisé une poule. Elle était moche et encore plus bourrée que moi mais comme elle avait le feu au cul, j'ai bien voulu la faire monter" et cætera, et cætera. Bref, c'est une sorte d'OVNI littéraire bien plus cru et dépravé que Fante ou Kerouac mais dans la même lignée des oubliés du rêve américain.
1 commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En 93, je sortais d'une tentative de suicide. Un an après, je tombais sur ce recueil de nouvelles de Charles. Dévoré en un rien de temps. Je me suis tellement senti (et je me sens encore ) proche de Bukowski que si j'ai tenu jusqu'à aujourd'hui, c'est grâce à ses livres. Car par la suite, il a fallu que je les ai tous et ils m'ont aidé à "tenir le coup". C'est un GRAND Bukowski: il ne cache pas les réalités, ne se voile pas la face, il décrit la société telle qu'elle est, les gens tels qu'ils sont, la vie dégueulasse, dure et injuste.La stricte vérité en somme. J'aime cette honnêteté, cette force brute qui émane de ses textes. Chinaski était un être libre, c'est tellement rare chez les hommes un être libre...Et qui ne manquais pas d'humour. Au lieu de l'école, on devrait donner des cours de Bukowski aux gosses: ils sortiraient nettement mieux formés et armés face à la chienne de vie qui les attend.
Tu me manques Hank, terriblement. Même plus l'espoir que tu nous sorte un bon roman ou de bonnes nouvelles. Et je ne doute pas que tout ce qui s'est passé depuis que tu nous a quitté t'aurais inspiré au plus haut point, c'est le moins qu'on puisse dire quand on voit toute cette mélasse ambiante.
Il va être temps que je me replonge dans les "Souvenirs d'un pas grand chose", "Factotum", "Le postier", et tous les autres.Je crois aussi que je vais me repasser "Barfly".
Optimistes obtus et invétérés, "fleurs bleues", gais lurons et toute la clique, passez votre chemin: Chinaski n'est pas pour vous.Chinaski peint la réalité, la vraie, celle qu'on ne veut pas voir. Et en cela il est énorme.
Les grands écrivains, c'est comme les grands politiciens, c'est rare. Bukowski était un grand écrivain.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lilian le 12 février 2012
Format: Poche Achat vérifié
Au sud de nulle part... mais il nous emmène tellement loin avec ce recueil de nouvelles ! A travers les déboires imaginés ou remémorés de ses personnages, Bukowski fait vaciller les âmes. Dans la droite lignée de son écriture, toujours du sexe, de l'alcool, et des emmerdes. Mais là, son écriture est beaucoup plus puissante que la plupart de ses bouquins : chaque nouvelle est matière à réflexion, il y a un je ne sais quoi qui touche profondément.
Beaucoup d'éclats de rire aussi en parcourant ce livre. L'auteur a le chic pour décrire les situations les plus cocasses, je me suis par exemple particulièrement délecté à la lecture de l'avant-dernière nouvelle nommée "Tous les trous du cul de la terre et le mien".
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Avec Factotum, le meilleur livre de Buke. A l'image de son idole Hemingway, Bukowski n'est jamais aussi bon que lorsqu'il écrit des nouvelles. Certaines vous font pleurer aux larmes, d'autres vous clouent de rire...Un chef d'oeuvre qui travaille le vomi et le dérisoire et vous rend un petit peu plus humain.
Remarque sur ce commentaire 33 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
un jour fauché je rentre dans une librairie pour etre au chaud (...).Je me retrouve devant un presentoir a bouquins qui faisait du bruit en tounant je tombe sur un petit livre de poche "au sud de nulle part" le nom bukowsky (...) comme nom je feuillette les pages sutout celles du millieu et les dernieres un mec avec un nom comme celka se devait d étre un peut dingue en tounant les pages je vois défiller ce qui était ma vie la meme et tout ces gens qui gravitent (...) les boulots ingrats les nanas hors de portée et tout ces gens moches beaux qui gravitent autour de soi et sutout toutes ces filles (...) que je regardais avec apetit et jalousais leurs petit amis mieux fringer que moi alor le bouquin je l 'ais mis dans ma poche (...) et quand je l'ais lu je l'ais relue je me sius trover un boulot et dés que j'ais toucher ma paye je me suis acheter tous les bouqins de buck factotum contes contes de la folie ordinaire,memoire d'un vieux degueulasse etc etc il faut absolument lire Bukowsky je les garde bien précieusement pour mes gosses quand il les liront il seront bien équipés pour une partie de la vie.Il y a quelques années buskoswi est mort j'en ais pleuré (...) un type que je connaissais que part ces bouquins mais qui m'etait si proche j' ais lu que la bas en Kalifornie Sean Penn aussi a pleurer je n'eatis pas seul.
Remarque sur ce commentaire 35 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?