• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le temps retrouvé a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le temps retrouvé Poche – 2 novembre 1990

Ce titre fait partie de la sélection Rentrée scolaire. Découvrez notre boutique en cliquant ici
5.0 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 35,07
Poche, 2 novembre 1990
EUR 8,70
EUR 5,51 EUR 0,26
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,93
CD
"Veuillez réessayer"
EUR 137,98 EUR 136,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le temps retrouvé
  • +
  • A la recherche du temps perdu, tome 6 : Albertine disparue ou la fugitive
  • +
  • A la recherche du temps perdu, tome 4 : Sodome et Gomorrhe
Prix total: EUR 24,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Édition annotée par Jacques Robichez avec la collaboration de Brian G. Rogers

Quatrième de couverture

«Les parties blanches de barbes jusque-là entièrement noires rendaient mélancoliques le paysage humain de cette matinée, comme les premières feuilles jaunes des arbres alors qu'on croyait encore pouvoir compter sur un long été, et qu'avant d'avoir commencé d'en profiter on voit que c'est déjà l'automne. Alors moi qui depuis mon enfance, vivant au jour le jour et ayant reçu d'ailleurs de moi-même et des autres une impression définitive, je m'aperçus pour la première fois, d'après les métamorphoses qui s'étaient produites dans tous ces gens, du temps qui avait passé pour eux, ce qui me bouleversa par la révélation qu'il avait passé aussi pour moi. Et indifférente en elle-même, leur vieillesse me désolait en m'avertissant des approches de la mienne.»

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par RAS TOP 500 COMMENTATEURS le 4 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
Voici donc le septième et dernier volume de la Recherche, publié à titre posthume. Inutile de dire que si on n'a pas lu les volumes avant, ça va être incompréhensible. De retour à Combray après son histoire tourmentée avec Albertine, le narrateur est livré à l'amertume et à l'indifférence. Le hasard lui procurera une expérience capitale : deux dalles disjointes sous ses pieds et le tintement d'une cuiller ranimant en lui le souvenir et sa félicité propre. Il décide d’approfondir son impression, de découvrir pourquoi certaines sensations le rendent si heureux. Il comprend que la mémoire involontaire est capable de ressusciter le passé, que l’œuvre d’art permet de vivre une vraie vie, qu’elle permet d’abolir les limites imposées par le temps. C'est alors qu'il commence à écrire. Ce volume est en quelque sorte l'apothéose de la Recherche, où il explique ses vues sur la mémoire, le temps et l’œuvre d'art, mais où les personnages importants de la Recherche sont également revisités une dernière fois.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Après avoir lu (Du coté de chez Swann, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, Le côté de Guermantes, Sodome et Gomorrhe, La prisonnière et Albertine Disparue), il est bon d’écouter « Le temps retrouvé » en audio. Cela donne une autre dimension à ce fabuleux roman! Des heures de plaisir et de détente ! On ne peut demander mieux que Michael Lonsdale, Denis Podalydès et André Dussollier comme donneur de voix !
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Être Proustien est un plaisir qui demande du temps et de la persévérance. "La recherche du temps perdu" a été étudiée sous tous les angles et pourtant elle reste perpétuellement une énigme pour tout lecteur qui s'y plonge. Proust a poussé l'art de la narration, du portrait et de l'analyse psychologique à des niveaux jamais égalés. On entre dans la Recherche mais, en vérité, on en sort jamais. C'est le charme inexplicable de cette oeuvre multiple dont chacun peut faire l'expérience en prenant le temps nécessaire pour aller jusqu'à son terme.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE)
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Daniel Gauthier MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 janvier 2010
Format: Poche
J'ai choisi ce titre car, pour des raisons informatiques, sans doute, je ne peux parler directement de "A l'ombre des jeunes filles en fleurs".
Comme je voudrais parler également du "Temps retrouvé", je vais essayer de faire court.
"A l'ombre des jeunes filles en fleur", tout d'abord.
C'est un petit chef d'oeuvre d'images, de sensations, de réflexions, de méditations, parfaitement abordable pour ceux qui débutent dans Proust. Autre avantage, on peut visiter "Balbec" (Cabourg), le Grand Hôtel, les plages dont parle le divin Marcel... Je termine par la qualité première du livre, à mon sens : Proust cherche à nous transmettre son amour de la vie (l'art sous toutes ses formes, la nature, la littérature, la fréquentation de nos semblables...) sans les niaiseries d'usage.
J'ai (un peu, beaucoup ?) moins aimé les tomes suivants de "La Recherche"...
Jusqu'au "Temps retrouvé", que j'ai lu sur une plage de République Dominicaine (sea sex and sun), à l'ombre des cocotiers, sur une chaise longue, un cocktail à proximité de la main... sans pouvoir me détacher du livre.
Proust y décrit ses sentiments face à la mort qu'il sent proche, dans un style d'une richesse inouïe, avec une acuité intellectuelle, un détachement philosophique que je n'avais jamais rencontrés.
A conseiller vivement, donc, mais seulement aux lecteurs familiers des personnages de "La Recherche" - qui font presque tous (bonifiés ou réifiés par les ans) une apparition dans ce dernier roman.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Le Temps Retrouvé met un point final à la série "A la Recherche Du Temps Perdu". L'Auteur prend enfin conscience du passage du temps qu'il avait au préalable minutieusement décrit. Il récapitule les changements dont il a été témoin, l'évolution de l'ordre social, et surtout il met en lumière les transformations de ses amis et fréquentations, d'une manière à la fois poétique, intuitive et surréaliste. C'est le point d'orgue de son travail, et ses préoccupations restent étonnamment modernes, à la fois tendres, critiques et raisonnées. Il aborde des sujets qui sont aujourd'hui évités au nom du "politiquement correct" En finissant cette lecture, j'ai eu envie de recommencer à lire toute son oeuvre depuis le début, consciente que je n'avais pas repéré tous les indices, et navrée de quitter le monde de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est une apothéose extraordinaire, pareille à un Dernier Jugement d'El Greco. Il faudra du temps pour déchiffrer et classer mes pensées et mes sentiments. Quant aux ceux-ci, les deux les plus frappants concernent "ce tintement rebondissant, ferrugineux, interminable, criard et frais de la petite sonnette" et l'image du Duc de Guermantes sur des "échasses vivantes".

Le premier fait ressurgir toute cette émotion intense et intime de l'amour pour un parent tant aimé et du chagrin pour sa perte, impossible d'évoquer qu'à travers cette puissante image. Il me fait voir d'un coup toute la beauté de la personnalité de ma mère. Mon image à moi est différente et pourtant la même: l'arrivée le soir après un long voyage en voiture, la figure de ma mère encadrée par la vitrine de sa cuisine, le sourire rayonnant dehors dès qu'elle entendit la voiture. Il est intéressant qu'entre tous les personnages de ce roman, ceux de la grand'mère, la mère et Françoise soient les seuls à ne pas subir les transformations bouleversantes dans le Temps. Elles restent constantes et immuables. Ce que son art arrive à cristalliser et dégager dans toute son intensité est cet amour inconditionnel et éternel.

Le second est l'inverse, un métaphore pour décrire ce processus effrayant de métamorphose que subissent tous les autres personnages.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?