• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
À tombeau ouvert: Cinq hi... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

À tombeau ouvert: Cinq histoires du corps des Marines Broché – 4 novembre 2011

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,30
EUR 18,35 EUR 1,57
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Cinq nouvelles de Styron publiées de façon posthume, écrites à des dates très différentes et qui, pourtant, forment un tout cohérent. À les lire, on mesure l'impact qu'eut la Seconde Guerre mondiale sur des millions d'Américains...

Présentation de l'éditeur

Cinq nouvelles de Styron publiées de façon posthume, écrites à des dates très différentes et qui, pourtant, forment un tout cohérent tant elles sont inspirées par la vie et les préoccupations centrales de l'auteur. «À tombeau ouvert» et «Marriott le marine» ont été conçues comme les chapitres de deux romans que Styron abandonnera pour écrire Le choix de Sophie. L'auteur y évoque son traumatisme d'avoir été rappelé sous les drapeaux après la Seconde Guerre mondiale, pour se battre en Corée. Dans «La maison de son père», le narrateur n'en revient pas d'avoir survécu à la guerre du Pacifique, il en éprouve un mélange d'euphorie et de culpabilité... À lire de tels textes, on mesure l'impact qu'eut la Seconde Guerre mondiale sur des millions d'Américains ; on comprend aussi la place immense, quasi obsessionnelle, qu'occupe dans l'œuvre du romancier l'expérience de la guerre et de la vie militaire. C'est le livre tout entier qui restitue l'idée d'héroïsme, mais aussi le drame et le sens de l'absurdité qui changèrent à tout jamais ces hommes engagés dans le corps des Marines.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Voici cinq belles nouvelles (ou fragments de roman) de William Styron qui nous sont livrées plusieurs années après son décès.
Elles évoquent - comme quelques uns de ces livres - son expérience dans les Marines. Rappelons qu'il a servi dans le Pacifique
pendant la deuxième guerre mondiale (engagé), puis, comme réserviste en Corée.
Dans ses « short stories », il ne parle pas directement de la guerre mais des camps d'entrainement, de ses camarades officiers,
de l'abstinence sexuelle imposée à ces jeunes gens, de l'attente angoissée avant le départ vers le front
(ces deux situations d'attente du sexe et du combat ou de la mort sont mises en miroir).
Il s'attache à la description de son entourage (les militaires de carrière et les réservistes, les fanfarons et les autres,
les intellectuels et ceux qui ne le sont pas ...). Son écriture simple et mélancolique est un enchantement (traductrice Claire Mallier: bravo!)
Tous ses récits baignent régulièrement dans le Sud profond dont il est issu et qui, avec la solitude, la dépression, le racisme
sont les pierres angulaires de son oeuvre.
Je suis un fanatique de William Styron depuis de nombreuses années et j'ai dévoré ce livre - sur lequel je reviendrai -
en quelques heures. On espère d'autres inédits !
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?