Acheter d'occasion
EUR 13,96
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par CAVERNE D'alice
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: PARFAIT ETAT LIVRAISON RAPIDE EXPEDIE DE FRANCE
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le tour de la France par deux enfants : Devoir et patrie Relié – 31 décembre 1985

4.2 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 64,50 EUR 13,95

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Nos grands-parents planchaient encore sur ce manuel destiné à l'édification de notre belle jeunesse. Ce qui est d'ailleurs assez regrettable, car s'il véhicule une idéologie, disons, intéressante, jusque dans les années 20, elle s'est rapidement périmée par la suite. Ancré dans le bel optimisme du XIXème siècle, son message ne pouvait plus guère prendre de sens au-delà.
Roman d'éducation à la française, ce Tour de France est le récit d'un voyage que deux orphelins lorrains accomplissent pour retrouver leur seul parent vivant : un oncle exilé à Marseille. André et Julien Volden ont respectivement 14 et 17 ans. Ils ont franchi clandestinement la frontière allemande qui sépare, depuis 1871, la "pauvre" Alsace-Lorraine de la France. Fidèles à la mémoire de leur père (mort en expirant le dernier appel : "France !"), ils n'ont qu'un but : vivre dans cette France qu'ils ne connaissent pas, mais pour laquelle ils nourrissent une passion... d'orphelins ! Le message est limpide. Curieusement d'ailleurs, ils s'éprouvent comme séparés de la mère Patrie (Heimat), dans laquelle ils n'ont jamais mis les pieds, mais pour laquelle ils n'hésitent pas à quitter leur "pays". C'est cette dialectique Patrie/pays que l'ouvrage met ainsi en œuvre, au terme de laquelle le premier terme devrait pouvoir transcender le second, en s'appropriant nombre de ses prédicats. Traversant donc les différents pays de France, dont ils relèvent soigneusement les complémentarités et non les différences, nos deux enfants ne cessent d'y inscrire le travail par lequel devait s'accomplir l'unité nationale : la mise en ordre téléologique de son espace.
La France est une géographie avant d'être une histoire ! Les grands géographes français du XIXème siècle avaient déjà opéré ce renversement, du reste préparé par le concept d'année zéro de la révolution. Mais il s'accomplit dans ce manuel avec une rare énergie. C'est dans cette sémantique du géographe que peuvent prendre pied les métaphores de la nation organique. "Le plus beau des jardins, c'est celui où il y a les plus belles espèces de fleurs. Eh bien, petit, la France est ce jardin". Or, dans ce jardin, l'histoire ne s'ouvre qu'au hasard de la promenade, comme autant de fenêtres sur l'imaginaire de la vie des grands hommes, au fond toujours la même malgré ses apparences de diversité : celle du service de la patrie. Il n'y a plus aucune profondeur historique, mais un rapport de contiguïté que l'histoire entretient avec l'espace qui l'exprime. Pour en rendre compte, il faudrait accomplir un détour par la langue anglaise, qui différencie nettement l'Histoire (history) des histoires (stories). La consistance de l'identité française est donc ailleurs. Et tout d'abord dans sa géographie humaine, dont la logique repose dans... l'état des forces de production ! Précisons que G. Bruno n'est pas marxiste...
Ce que nos enfants découvrent, ce ne sont pas des terroirs mais des circonscriptions et des bassins de production. Bruno ne cesse de dresser l'inventaire non pas des traditions, mais des innovations. De ce point de vue, l'épilogue, écrit en 1904, est un monument des valeurs scientistes et hygiénistes; l'inventaire n'oublie rien du train, de la photographie, de Pasteur, des rayons X, du télescope, du microscope, du sous-main, du cinématographe, du métropolitain... Bref, de tout ce qui, en soi, ne possède plus aucun caractère français. Le génie français de l'universel s'universalise au point de se dissoudre totalement dans cette modernité, qu'il a eu tant de mal, au demeurant, à rallier... Etrange tour de France qui s'accomplit en tour du monde symbolique au Jardin des Plantes, où se trouvent rassemblés la flore et la faune du monde entier. Le paysage français ? Il est industrieux et entièrement assujetti à cette vocation moderne. Donc habile : il disparaît avec le "produit" qui l'avait façonné. C'est l'exemple des mûriers du Dauphiné, un paysage d'arbres exfoliés - les feuilles servant à nourrir les vers à soie -, dont il ne reste plus trace aujourd'hui.
L'amour de la France se conjugue avec celui de l'hygiène, du travail, de la fierté d'appartenir à la race banche( !), "la plus parfaite des races humaines". Il s'avance dès lors au devant de bien des déconvenues, bien des malentendus, bien des paradoxes, tiraillé entre les valeurs de la modernité et celles des "pays", enracinées dans les contraintes des solidarités de proximité. Si bien que le Tour de France s'achève de nouveau sur l'obstacle du terroir. La téléologie moderniste tombe alors en panne. Triomphe la spéléologie, si l'on peut dire, de la France profonde.--Joël Jégouzo-- -- Urbuz.com --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié
Publié en 1877 aux Editions Belin frères par Mme Augustine Fouillée (née Tuillerie) sous le pseudonyme de G. Bruno (nom d'un philosophe italien du XVIe siècle brûlé par l'Inquisition pour avoir soutenu des thèses trop rationalistes pour son époque), cet ouvrage est sans doute le plus gros succès de littérature pédagogique de tous les temps :
Je possédais le livre - texte primitif, trois cent vingt-sixième édition (dont la couverture n'est plus très visible).
Il se trouve que, depuis, j'ai reçu en cadeau le "même livre" (8566ème mille - juillet 1990).

A mon avis, la version 1990, est un vrai scandale. Pouvez-vous me renseigner ? 1° - aucun avertissement pour le lecteur que .....2° la version a fait l'objet d'une suppression systématique de toute allusion au parcours CATHOLIQUE des enfants. le moindre mot, la moindre virgule a changé de place. 3° Quel est le responsable de ce MASSACRE ... 4° Je donne simplement un avis de lecteur, pas de chrétien que je suis ... C’est également une provocation d’une violence INCROYABLE envers les Intellectuels. Pour la lecture, je donne 5 étoiles
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Le texte est devenu bien desuet , voire surealiste en cette periode de Brexit, je me demande si je pourrais explquer les sentiments patriotiques des deux jeunes alsaciens , a mes trois petits enfants adultes, et encore moins aux trois petits enfants de mon fils, deja quand ma mere m en faisait lire une page tous les jours en 1938, je trouvais les images moches a cote de mon blanche neige en couleurs, et le texte ringard, puis en 39 puis 40 nos parents nous exaltaient a aimer notre patrie en guerre,. Angela la blonde devient notre meilleure amie, elle rencontre cette semaine notre president, plus de 80 ans sont passes et les sentiments demeurent, comprendre le présent est de plus en plus un véritable travail,
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par David W.J. TOP 500 COMMENTATEURS le 22 septembre 2012
Format: Relié
D'un point de vue historique, ce livre est un document exceptionnel : typique de la pensée d'une époque, d'une vision de l'éducation et de la France. Les millions d'exemplaires vendus (et combien de lus ou étudiés en classe ?) témoignent de son importance pour plusieurs générations d'enfants.
C'est un récit édifiant, un manuel patriotique qui met en avant les valeurs : devoir, courage, instruction. Son but est de former une nouvelle génération de jeunes garçons prêts à servir la patrie.
Les deux frères (parfaits en tous points) traversent une France travailleuse où tout est pour le mieux (ce n'est pas Zola).
D'un point de vue littéraire, le début est très intéressant et l'on redécouvre un monde disparu. Puis, le développement devient systématique : alternance d'articles encyclopédiques sur les villes traversés et portraits de Français à admirer (militaires et enfants pauvres qui deviennent célèbres) et de leçons de morale. La lecture s'apparente à celle d'un catalogue didactique.
L'édition Belin de 1977 (centenaire) est réussie : couverture, illustrations, dossier en fin d'ouvrage (J.P. Bardos)
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Depuis longtemps je cherchais cet ouvrage, bien entendu dépassé dans sa morale pour notre société actuelle....C'est avec une certaine naïveté que l'on peut revoir les grands principes de l'éducation des enfants. L'éducation nationale devrait en reprendre la lecture.
Livraison rapide, Livre en parfait état. Je le recommande.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 6 octobre 2003
Format: Relié
Ce petit 'livre de la république'1 apparaît après la défaite de 1871.C'était un appel 'En armes' mais cette fois consacrés aux petits écoliers de 10 a 15 ans ans. Le devoir du patriotisme et de vengeance pour l'honneur de la république a été le carburant de cet œuvre. Apres cette guerre de déshonneur et d'humiliation pour la troisième république Napoléonienne, les Français avaient besoin d'un traitement contre traumatique qui pourrait réinstaller les valeurs du républicanisme révolutionnaire. Le tour de France par deux enfants 2 raconte l'histoire de deux orphelins qui ont traversé la France dans un pèlerinage a recherche d'identité. André 14 ans et Julien 7 ans, ont mené un trajet de Phalsbourg (dans la part reliées par les Allemands triomphants) jusqu'à Marseille ou ils cherchent à rejoindre leur oncle Frantz. Celui-ci va les aider à obtenir la nationalité française ce qu'il ont réussit a la fin.
Le roman ne représente pas seulement un élan pour la revanche. mais aussi une base d'éducation historique et géographique.
Publié plus de mille fois, cet œuvre reste une bible dans les valeurs françaises de détermination morale pour une vrai citoyenneté.
Nasr
1.Anderson B.,1971
2. Le tour de France par deux enfants (G. Bruno, 1877)
3 commentaires 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?