Acheter d'occasion
EUR 0,27
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le tour du monde en 80 jours Poche – 1 juillet 1995

4.2 étoiles sur 5 122 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 36,00 EUR 37,00
Poche, 1 juillet 1995
EUR 60,57 EUR 0,27
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 2,50
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,95
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50 EUR 6,84

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Jules Verne aimait le grand spectacle, ses effets de scène et ses coups de théâtre. Et certains de ses livres, Le Tour du monde en 80 jours notamment, sont conçus comme des machines théâtrales. Tout y est calibré, ajusté pour tenir le lecteur en haleine, l'étonner, le distraire ou le prendre à contre-pied. On est en pleine esthétique romantique, celle de Dumas en particulier, avec qui Verne collabora un temps. Mais le Tour du monde c'est aussi l'avènement du monde industriel, le culte de la machine, de l'efficacité, le pointage horaire étendu à une échelle universelle. Culte porté jusqu'à l'outrance, avec un humour féroce, une ironie mordante : Verne n'est pas dupe. Et s'il agite ses personnages comme des marionnettes prises de frénésie, c'est pour, en sourdine, articuler un discours de révolte : Philéas Fogg n'est pas si loin de Némo l'anarchiste, nouveau Faust moderne, et ce texte éblouissant cache bien des profondeurs. --Scarbo --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Extrait

Dans lequel Phileas Fogg et Passepartout s'acceptent réciproquement, l'un comme maître, l'autre comme domestique

En l'année 1872, la maison portant le numéro 7 de Saville-row, Burlington Gardens - maison dans laquelle Sheridan mourut en 1814 -, était habitée par Phileas Fogg, esq., l'un des membres les plus singuliers et les plus remarqués du Reform-Club de Londres, bien qu'il semblât prendre à tâche de ne rien faire qui pût attirer l'attention.
À l'un des plus grands orateurs qui honorent l'An­gleterre, succédait donc ce Phileas Fogg, personnage énigmatique, dont on ne savait rien, sinon que c'était un fort galant homme et l'un des plus beaux gentlemen de la haute société anglaise.
On disait qu'il ressemblait à Byron - par la tête, car il était irréprochable quant aux pieds -, mais un Byron à moustaches et à favoris, un Byron impassible, qui aurait vécu mille ans sans vieillir.
Anglais, à coup sûr, Phileas Fogg n'était peut-être pas Londonner. On ne l'avait jamais vu ni à la Bourse, ni à la Banque, ni dans aucun des comptoirs de la Cité. Ni les bassins ni les docks de Londres n'avaient jamais reçu un navire ayant pour armateur Phileas Fogg. Ce gentle­man ne figurait dans aucun comité d'administration. Son nom n'avait jamais retenti dans un collège d'avocats, ni au Temple, ni à Lincoln's-inn, ni à Gray's-inn. Jamais il ne plaida ni à la Cour du chancelier, ni au Banc de la Reine, ni à l'Echiquier, ni en Cour ecclésiastique. Il n'était ni industriel, ni négociant, ni marchand, ni agriculteur. Il ne faisait partie ni de l'Institution royale de la Grande-Bretagne, ni de l'lnstitution de Londres, ni de {Institution des Artisans, ni de l'Institution Russell, ni de l'lnstitution littéraire de l'Ouest, ni de l'Institution du Droit, ni de cette Institution des Arts et des Sciences réunis, qui est placée sous le patronage direct de Sa Gracieuse Majesté. Il n'appartenait enfin à aucune des nombreuses sociétés qui pullulent dans la capitale de l'Angleterre, depuis la Société de l'Armonica jusqu'à la Société entomologique, fondée principalement dans le but de détruire les insectes nuisibles.
Phileas Fogg était membre du Reform-Club, et voilà tout. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 8 mars 2009
Format: Broché
Relire à l'âge adulte un roman qui vous avait emballée à quatorze ans est un exercice fatalement périlleux. Aura-t-il toujours le même charme? Ce qui, adolescente, me séduisait ne me semblera-t-il pas, bien des années plus tard, convenu et artificiel?

C'est donc avec un plaisir mêlé d'une sourde appréhension que je me suis replongée voilà quelque temps dans ce classique de Jules Verne. Mais très vite mes inquiétudes se sont envolées! Dès les premières lignes, en fait. Comment ne pas se laisser emporter par une prose aussi délicieuse?

Le portrait ironique que nous brosse Verne de Philéas Fogg dans le premier chapitre donne le ton de tout le roman. Un ton enlevé, dynamique, plein d'entrain, au diapason de l'histoire qui nous est contée. Mais un ton empreint en même temps d'un grand flegme, à l'image du principal protagoniste de cette chevauchée fantastique à la gloire de la Vitesse et du Progrès.

Bien sûr, Philéas Fogg est un cliché, diront certains, de même que Passepartout, mais si Verne use à l'envi des stéréotypes nationaux, n'est-ce pas aussi, au second degré, pour s'en moquer gentiment?

Ce qui transparaît au travers de ce récit, c'est surtout sa Foi inébranlable dans l'Homme et dans sa capacité à maîtriser sa destinée terrestre. Fogg n'est que l'incarnation volontairement caricaturale de cette Foi.
Lire la suite ›
2 commentaires 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Reçu 2 jours après la commande dans un parfait état !
Cette version abrégée qui alterne les épisodes principaux et des résumés, permet de faire découvrir aux collégiens les célèbres aventures du flegmatique Phileas Fogg et de son fidèle Passepartout. Cette version plaît beaucoup aux élèves (œuvre étudiée en classe). Cette édition comporte des illustrations (celles de l'édition originale) qui rendent la lecture agréable.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Cette édition ne contient pas le texte intégral de l'oeuvre, certains commentaires mentionnent ce fait mais pas le descriptif. On commence donc la lecture des premiers chapitres ... pour découvrir que les suivants manquent. Ceci devrait absolument être indiqué très clairement dans la présentation du livre. Je ne désirais pas une version tronquée de ce roman et je ne suis donc pas satisfait.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par gertrude le 20 juillet 2010
Format: Poche
le texte est t-il intégral ? J'aimerais qu'amazon le précise pour chaque livre ! C'est un critère de sélection très important dont dépend l'achat du livre
Remarque sur ce commentaire 49 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Phileas Fogg , gentleman anglais, membre éminent du Reform club est un homme curieux, à la fois ponctuel et méticuleux. Il parie 20 000 livres avec les membres de son club qu'il parviendra à boucler le tour de la terre en 80 jours : « un anglais ne plaisante jamais quand il s’agit d’une chose aussi importante qu’un pari. ».

« Donc, ajouta-t-il en consultant un calendrier de poche, puisque c'est aujourd'hui mercredi 2 octobre, je devrai être de retour à Londres, dans ce salon même du Reform-Club, le samedi 21 décembre, à huit heures quarante-cinq du soir, faute de quoi les vingt mille livres déposées actuellement à mon crédit chez Baring frères vous appartiendront de fait et de droit, messieurs ».

Le soir même , accompagné de son fidèle domestique français, Passepartout, il prend le train pour Paris.

Soupçonné, à tort, d'être l'intrépide voleur de la Banque d'Angleterre, il sera également suivi tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne parviendra cependant jamais à l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard.

Les aventures mènent nos deux compères aux Indes. N’écoutant que son courage, Phileas Fogg sauve du bûcher , la princesse Aouda, la veuve d'un maharadjah, laquelle le suit dans son périple. En Amérique, Phileas Fogg doit faire face à l'attaque du Pacific Railroad . Il parvient à sauver le brave Passepartout, enlevé par les Sioux.

Le gentleman anglais aussi ingénieux que courageux, parvient à se tirer de toutes les situations.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Encore un classique de Jules Vernes. Histoire pleine de rebondissements. ça va un peu vite. On aurait aimé que l'auteur s'attarde un peu plus sur certaines scènes. Mais bon, faire le tour du monde en 80 jours à l'époque...
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Joseph Fouché TOP 500 COMMENTATEURS le 20 juin 2011
Format: Poche Achat vérifié
J'ai lu ce livre étant à l'école, il ne m'avait pas déplu, mais rien de plus.

Aujourd'hui, je le relis et je réalise le plaisir d'être porté par Jules Verne (1828-1905) à travers "Le Tour du monde en quatre-vingts jours" (publié en 1873), se sentir bousculé dans les trains, dans les bateaux et l'ambiance des villes aux arrivés.

Le style est simple mais jamais simpliste. Certaines critiques ont la dent dure avec Jules Verne, pourtant être inspiré par son imagination est une qualité d'écrivain, d'ailleurs à choisir, je préfère "Le Tour du monde en quatre-vingts jours" de Verne aux proses superbes et ennuyeuses d'un Julien Gracq ou d'un Pierre Michon.

Enfin, l'idéal reste les grands romanciers ayant le fond, le style et l'inspiration : Alexandre Dumas, Honoré de Balzac, Jules Michelet, Guy de Maupassant, et tant d'autres que l'on ne peut pas s'ennuyer dans nos vies.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?