Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le tyran de Syracuse Poche – 2 mars 2006

4.1 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,99
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 14,99

Rentrée Littéraire

Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Voici l'histoire d'un homme de la plus humble origine qui, au Ve siècle avant J.-C., quand la Sicile était grecque, devint le seigneur de cette île et d'une grande partie de l'Italie, gagna d'innombrables batailles, repoussa l'invincible Hannibal, imagina des machines de guerre inouïes et fit de Syracuse la cité la plus puissante de la Méditerranée. Un homme politique, un stratège et un souverain absolu qui distribua les terres aux pauvres. Un artiste, un poète et un dramaturge, qui sut attirer Platon et les plus grands esprits de son temps. Un monarque passionné qui épousa deux femmes le même jour et mourut en prononçant le nom de son premier amour. Son nom ? Denys l'Ancien, dit le tyran de Syracuse. Monstre ou génie, sa vie est un roman...

Biographie de l'auteur

Italien, Valerio Manfredi est diplômé de lettres classiques et archéologue. Professeur d'université à Milan et Venise, il intervient dans plusieurs facultés étrangères et a dirigé plusieurs fouilles et missions scientifiques. Auteur, scénariste, journaliste au Panorama et au Messagero, il s'inspire dès 1998, à l'instigation de l'éditeur Mondadori, des écrits de Plutarque, Pline et Démosthène pour composer sa trilogie consacrée à Alexandre le Grand et " transporter l'homme moderne dans une Antiquité reconstituée exactement, mais avec émotion. " Valerio Manfredi, qui se définit comme " un professionnel de l'Antiquité ", partage son temps entre ses travaux de chercheur et l'écriture de romans. Il est notamment l'auteur de La Tour de la solitude (Lattès, 1999), La dernière légion (Pion, 2003), Le tyran de Syracuse (Pion, 2005) et L'empire des dragons (Plon, 2006). Son talent de conteur et son goût pour les intrigues subtiles lui ont valu de susciter l'intérêt du milieu du cinéma et d'être comparé à son compatriote Umberto Eco.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par bir-hacheim TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 mai 2006
Format: Poche Achat vérifié
Passionné d'histoire, j'ai toujours une appréhension à lire des romans historiques. J'avais beaucoup apprécié « L'aigle dans la neige » de Wallace Breem. J'apprécie toujours la mise en situation vraiment fine des biographies de Jacques Benoist Méchin. Sur la base des propositions d'Amazon, je me suis laissé tenter par « Le tyran de Syracuse » de Valerio Manfredi.

Ouvrage honorable mêlant l'intrigue romanesque à la reconstitution historique assez précise. L'opposition des cités grecques d'Italie du Sud et de Carthage sert rarment de contexte à un roman et le personnage de Denys, tyran de Syracuse, vaut le détour.

Entre roman historique et histoire romancée, j'ai du mal à nuancer. L'auteur nous y aide un peu en postscriptum de ce roman. Mais que demander de plus quand Napoléon Bonaparte disait de lui-même : « Quel roman que ma vie ? ».
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Cet ouvrage est le second de Valerio Manfredi que je lis et comme pour La dernière Légion, on se retrouve devant les faits historiques sans le romanesque.
L'auteur est sans aucun doute un technicien pointu en Histoire, il sait bien nous le montrer à travers certains passages qui requièrent une connaissance accrue du sujet, mais il ne sait à mon avis raconter une histoire.
On ne s'attache jamais aux personnages, on ne ressent pas forcément l'ambiance, on est avant tout spectateur exclus du livre et condamner à le regarder.
Je mets quand même 3 étoiles car l'intérêt historique est fort.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre m'a permis d'apprendre bien des choses sur la Sicile antique, car c'est surtout un livre d'histoire packagée en roman. Le souffle romanesque est plutôt une gentille brise mais il allège suffisamment les faits que j'étais venus chercher. J'ai apprécié de voir de grands personnages tels Lysandre ou Xénophon dialoguer avec Denys et les batailles sont magnifiquement décrites.
Mon bémol principal concerne la présentation de l'éditeur qui introduit des "guest stars" de manière assez trompeuse: L'"invincible Hannibal" n'est évidemment pas le franchisseur des Alpes et Platon est à peine mentionné dans le texte.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Biographie romancée de Denys, qui, issu du peuple de Syracuse, combattra pendant plus de quarante années l'armée carthaginoise et sa puissante flotte. Il s'appuiera sur une organisation secrète dans laquelle l'auteur voit l'embryon de la future maffia sicilienne, accèdera au pouvoir suprême, et à la solitude du tyran.
La documentation est riche ; le plan des batailles est fournis. Une carte de la Sicile antique n'aurait pas été de trop.
Manfredi est un excellent conteur, mais la répétition des scènes de bataille finit par lasser : l'ouvrage est un peu trop long.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?