Prix Kindle : EUR 12,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Publicité sur l'appli Kindle
La vieille qui voulait tuer le bon dieu par [MONFILS, Nadine]

La vieille qui voulait tuer le bon dieu Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 25 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
EUR 12,99

Longueur : 256 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Livres Amazon Original
Découvrez une série de romans en exclusivité pour vous sur Amazon : romans historiques, polars, thrillers, romans d'amour, SF, fantasy, terreur, ainsi que des best-sellers étrangers traduits en français. En savoir plus

Description du produit

Extrait

Ce jour-là, le soleil avait dénoué son écharpe et inondait Pandore de ses rayons dorés. L'après-midi touchait à sa fin et il faisait une chaleur à cuire un oeuf sur le dos d'un pitbull. Ginette Plouf (elle avait tenu à conserver son nom de jeune fille) s'arrêta pour souffler et déposer son sac rempli de canettes de bière. Tous les vendredis, après son boulot, elle se coltinait les boissons pour le week-end, et ce, pour la simple raison que l'unique troquet de son quartier affichait CLOSED du samedi au lundi matin. Depuis que Roger, le patron, avait eu un Japonais égaré dans son boui-boui, il se la pétait English et avait appris deux mots en dehors de «closed» : «Hello !» et «Tank you very mouche», comme il disait, persuadé d'avoir l'accent.
Ginette était femme de ménage dans une entreprise de pompes funèbres. Elle se présentait à qui voulait l'entendre comme «technicienne de surface», ce qui à ses yeux était plus gratifiant et imposait le respect. À Pandore, ville qui ne se trouve sur aucune carte et qui pourtant existe bel et bien, tout est un peu bizarre... L'entreprise de pompes funèbres employait pas mal de monde et fonctionnait selon une méthode piquée aux Américains et légèrement améliorée. Les morts étaient traités en stars. On les asseyait dans des fauteuils de Premier ministre, face à un miroir orné d'ampoules, et une maquilleuse leur faisait tout le tralala, du make-up au rouge à lèvres flashy assorti de faux cils pour les dames. Puis ils étaient confiés à la coiffeuse, qui leur enroulait des bigoudis, les gratifiait d'un brushing monté en choucroute à la Amy Winehouse ou, selon l'état de la toiture, se rabattait sur une perruque pour les femmes et une moumoute pour les hommes. On passait ensuite à l'habillage, en suivant les volontés du défunt. Il n'était pas rare de voir la vieille tante en minijupe ou le pépé en bermuda. Chacun avait droit à son dernier fantasme. Le point final consistait à photographier le macchabée en compagnie de sa vedette préférée, montage effectué grâce à Photoshop, merci la technologie.
Tel était le quotidien de Ginette. Pour le reste, elle vivait depuis dix ans avec Marcel, qu'elle avait épousé pour ses bacchantes et sa bagnole de m'as-tu-vu, un cabriolet jaune canari dont il s'était débarrassé aussitôt après leur mariage, prétextant que c'était «trop voyant». Du coup, il s'était aussi rasé la moustache, au grand désespoir de son épouse, auprès de qui il invoqua la même raison que pour le cabriolet.

Revue de presse

Âmes chagrines, s'abstenir. Amateurs exclusifs de thrillers psychologiques à la nordique, passez votre chemin. Cru, gouailleur, drôle, absurde, le polar made by Nadine Monfils se déguste sans faire sa bégueule. Son héroïne, Mémé Cornemuse, est un poème à elle toute seule : concierge de son état - poste obtenu en en zigouillant une autre -, fan d'Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme à qui elle s'adresse comme on prie le Christ - l'auteur est belge, ceci explique cela - et preste à lever le jupon autant qu'à s'arsouiller. (Charlotte Pons - Le Point du 2 mai 2013)

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 750 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 256 pages
  • Editeur : Belfond (7 mars 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00BNIQZIY
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 25 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°142.965 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

25 commentaires client

3,7 sur 5 étoiles

Évaluer ce produit

Partagez votre opinion avec les autres clients

Lire des commentaires qui mentionnent

Affichage de 1-8 sur 25 commentaires

8 juin 2018
Format: BrochéAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
25 septembre 2017
Format: BrochéAchat vérifié
18 novembre 2014
Format: BrochéAchat vérifié
22 août 2016
Format: BrochéAchat vérifié
13 juin 2016
Format: BrochéAchat vérifié
3 octobre 2014
Format: BrochéAchat vérifié
5 octobre 2015
Format: BrochéAchat vérifié
4 novembre 2013
Format: BrochéAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?