• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le village de l'Allemand ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le village de l'Allemand ou Le journal des frères Schiller Poche – 10 septembre 2009

4.5 étoiles sur 5 42 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 8,20 EUR 0,87
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le village de l'Allemand ou Le journal des frères Schiller
  • +
  • Le serment des barbares - Prix du Premier Roman 1999
  • +
  • Rue Darwin
Prix total: EUR 24,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Quand en 1994 le GIA massacre une partie de la population du village d'Aïn Deb, près de Sétif, les frères Schiller perdent leurs parents. Mais leur deuil va se doubler d'une autre épreuve : la révélation de qui fut leur père, cet Allemand qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid... Basé sur une histoire authentique, ce roman relie trois épisodes dissemblables et pourtant proches : la Shoah ; la sale guerre des années 1990 en Algérie ; la situation des banlieues françaises, de plus en plus délaissées par la République. " A ce train, dit un personnage, la cité sera bientôt une république islamique parfaitement constituée. Vous devrez alors lui faire la guerre si vous voulez la contenir dans ses frontières actuelles. " Sur un sujet aussi délicat, Sansal nous offre une réflexion d'une grande profondeur et d'une sincérité bouleversante.

Biographie de l'auteur

Né en 1949, Boualem Sansal vit à Boumerdès, près d'Alger. Il a fait des études d'ingénieur et un doctorat en économie. Il était haut fonctionnaire au ministère de l'Industrie algérien jusqu'à 2003. Il a été limogé en raison de ses écrits et de ses prises de position. Le serment des barbares, son premier roman, a reçu le prix du Premier Roman, et le prix Tropiques 1999. Le village de l'Allemand a été récompensé par le Grand Prix RTL-Lire 2008 et le Grand Prix SGDL du roman.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Roman bouleversant dans lequel l'auteur mène avec une grande intelligence et cohérence un récit construit sur trois axes:la 2°guerre mondiale,la guerre d'Algérie et le terrorisme en Algérie à partir des années 90.Les 2 principaux personnages sont campés avec une grande authenticité. Boualem Sansal mène son récit avec rigueur,et un courage qui frise la témérité, narrant les drames intimes avec une rare sensibilité .Le style est maîtrisé,sobre,brillant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bilip MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 2 août 2013
Format: Poche
Il est des auteurs, comme Boualem Sansal, qui non contents de maîtriser parfaitement la langue française, sont également capables de nous guider vers une profonde réflexion sur le genre humain.
"Le village de l'Allemand ou le journal des Frères Schiller" fait partie de ces écrits que l'on pourrait qualifier d'agitateurs de neurones.

En dévorant ces pages, il est impossible de ne pas prendre position, en mûrissant une analyse sur les fanatismes en tout genre.
La difficulté reste de ne pas se laisser démoraliser par ce bégaiement de l'histoire, tant il semble évident que les peuples ne retiennent pas grand chose des génocides passés.

Au nom d'Hitler, au nom d'Allah, au nom de je ne sais quel Tartuffe, tant de crimes se répètent sans qu'aucune leçon ne soit tirée des exactions commises hier.
C'est ce que nous démontre magistralement Boualem Sansal, faisant un parallèle inévitable entre les victimes de la dernière guerre mondiale et celles de cette guerre intestine qui ronge l'Algérie contemporaine.
Les victimes ont toujours le même visage, et les bourreaux sont toujours animés par le même aveuglement fanatique, à la botte d'une quête insatiable : la quête du pouvoir.

Sansal s'intéresse également, tout au long de ce livre, à ce lourd héritage que nous lèguent nos pères, lorsque brutalement un secret de famille finit par voir le jour.
Que faire de ce passé qui vous colle à la peau ? Jusqu'où sommes-nous en devoir de porter le fardeau de ceux qui ont commis des fautes impardonnables ?
Lire la suite ›
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Il est difficile d'aborder la critique de ce livre tellement il nous met mal à l'aise, je ressens le même couac que devant sobibor de jean molla, ces deux romans sont d'ailleurs très proche mais ce village de l'allemand est beaucoup plus actuel, par cette comparaison avec le mauvais islam, cette recherche du mal, ce rapprochement de l'abject, la manipulation de l'homme jusqu'au point de non retour. Comment réagir sur une telle découverte, comment surmonter la vérité, comment combattre ces maladies d'individus qui ne sont là que pour le mal , pour une idéologie complètement absurde et qui n'amène qu'à la destruction de l'homme. Quel livre!!
1 commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Le fait d'avoir 2 journaux qui se croisent est un réel plus apporté à la narration.
J'avoue cependant que je me suis vite lassée de Rachel (un homme malgré le nom), l'intellectuel qui malgré des informations importantes sur la 2nde guerre mondiale et les camps de concentrations, n'a pas réussi, par son style à m'emporter (je me suis même toujours endormie le soir sur ses passages, coïncidence ?).

Le journal de Malrich, petit délinquant d'une cité, peu cultivé et tout le contraire d'un intellectuel m'a beaucoup plus intéressé. Il découvre l'horreur du nazisme (il n'allait pas beaucoup à l'école, plutôt à la mosquée) et y fait un parallèle avec l'islamisme. Il essaye d'éveiller les consciences, du moins de ses potes.

Cette prise de position est très courageuse de la part de l'auteur sachant que la réplique peut être radicale.

Un roman qui pousse à réfléchir, sur la guerre, la reconstruction en apprenant qu'une personne qu'on aime est un monstre et la radicalisation de toute sorte.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Boualem Sansal confirme là sa qualité d'écrivain francophone et se fait le porte parole d'une bonne partie des franco-d'ailleurs qui peinent à trouver une véritable identité.
Au travers de cette histoire vraie, c'est la jeunesse de nos cités qui cherche à trouver des racines. Deux frères suivront un parcours initiatique sur le passé de leurs parents pour découvrir que le soleil n'a pas toujours brillé, là où on le pensait éternel.
L'aîné, a fait des études et trouvé un travail lui permettant d'habiter en marge de la cité, dans un pavillon de banlieue ; le cadet, n'a rien entrepris d'autre que de se laisser porter, par les copains et les blagues, les combines et les passages au poste de police ; un endroit où tous ont fini par prendre quelques habitudes.... Avec le temps, une frontière invisible se crée dans la fratrie. La mort par suicide du grand va plonger le petit sur les traces laissée dans un journal ; le chemin simple et pourtant implacable d'une famille... De certitudes confortables en secrets enfouis, le jeune homme, armé du journal hérité et de sa curiosité, va plonger dans l'histoire de la seconde guerre mondiale, de l'Algérie. Chemin faisant, il va apprendre qu'il n'est pas toujours facile d'ouvrir des portes, car derrière, souvent se cache une vérité difficile.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents